Les clandestins tolérés

173-03-01

Lors de notre visite à Timimoun, on a été surpris de ne pas voir circuler de taxi en ville. Après quelques questions aux passants, on nous rétorqua qu’il en existe sauf qu’il fallait juste regarder bien les voitures qui passent ; et celles qui sont flanquées d’une fine bande sur le capot ou de bout d’autocollants de couleur jaune sur les rétroviseurs font office de taxi. A la question à un des chauffeurs qu’on a abordés, si cela était réglementaire on a été une seconde fois surpris, on nous apprend qu’ils sont en fait des taxis clandestin mais tolérés, car dans cette ville de Timimoun, il n’y en a pas un qui détient une licence. Et la cause est toute simple : un problème de paperasse. Du coup, notre chauffeur conclut avec ironie : ici nous sommes de vrais taxis el mekhfi.

You may also like...

0 thoughts on “Les clandestins tolérés”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES