Un succès à rééditer

150-03-01

La première édition du Salon international des véhicules industriels qui s’est déroulée du 16 au 21 octobre écoulé, à la Safex, Palais des expositions-Pins maritimes, organisée avec le soutien de l’association des concessionnaires automobiles AC2A présidée par M. Mohamed Bairi, P-DG d’Ival représentant des trois marques IVECO, Mazda et Fiat, s’est affirmée à l’unanimité par les exposants, un succès à rééditer. Ce Salon qui se veut plus un Salon du transport routier par des utilitaires et des poids lourds occupe d’ores et déjà une position d’un Salon professionnel qui aura du poids dans l’avenir et par la suite se tiendra en alternance avec celui de l’automobile (véhicule tourisme).

Pour une première mouture, il a trouvé un répondant auprès des représentants d’abord des grandes marques de poids lourds connues comme Man, Mercedes-Benz, Renault, Scania et Volvo, Isuzu et autres dans les utilitaires légers, comme Ford, VW, Nissan, Kia, Toyota et Hyundai, 24 participations ont été enregistrées même s’il ya eu défection de nombreuses marques chinoises présentes sur le marché algérien qui semble boycotter cette édition.
Cette exposition des marques a non seulement revêtu un caractère commercial puisque les exposants y vendent leurs produits mais permet un rendez-vous professionnel pour mieux orienter le choix sur les utilisations et solutions proposées aux opérateurs économiques élus dans les divers chantiers lancés au niveau national.
Pendant une semaine, et même si cette première édition n’a pas fait l’objet de lancement des dernières nouveautés hormis l’annonce d’un comme-back du japonais Hino qui est commercialisé sous la houlette de Toyota Algérie, des mugissements de concessionnaires participants se sont fait entendre concernant une nouvelle réorganisation de ce marché qui constitue, selon les premières statistiques que nous vous livrons dans cette édition, un marché à part de celui du véhicule de tourisme. Il représente un peu plus de 30% du marché. En volume d’importation, ce sont plus de 43 000 unités qui ont été dédouanées durant les 9 premiers mois de l’année 2007. Ce qui en soi mérite une attention particulière. Avec le durcissement du nouveau décret exécutif adopté en Conseil de gouvernement en fin de semaine passée, le marché est appelé à s’élargir surtout dans les utilitaires légers étant donné que l’apport initial à l’achat exigé est revu à la baisse, soit seulement 10% du coût de revient du véhicule.

K.A.

You may also like...

0 thoughts on “Un succès à rééditer”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES