Un autre métier est né

133-15-01

Dans le cadre de son expansion, Hyundai-Algérie poursuit son implantation par d’autres initiatives avec la création d’autres métiers qui gravitent autour du domaine de l’automobile.

133-15-02 133-15-03

Pour cela, HMA a déjà lancé son unité de montage et d’assemblage de cellules isothermes qui, pour le moment, concernent les propres produits de la marque Hyundai, et qui au fur et à mesure, cette nouvelle unité basée au niveau de son siège à Oued Smar équipera des modèles d’autres marques.
Le lancement de cette activité, nouvelle évidement chez les concessionnaires, nécessitait un savoir-faire et une maîtrise. Hyundai-Algérie a vite tablé sur l’expérience des Coréens. Ces derniers se sont d’ailleurs déplacés à Alger pour former son équipe et mettre en place les premières bases pour le montage. Actuellement, cette équipe est drivée par Djillali Badji, et compte 9 éléments : soudeurs, plombiers, électriciens auto, frigoristes… Depuis son lancement en avril 2006, cette unité a déjà réalisé 70 unités, avec trois modèles différents, à savoir le camion HD 120 et H 100. Ce dernier est le plus prisé pour le moment, pour son côté pratique dans la circulation urbaine. Il existe en cellule frigo (température de -5 à -10°) ou fraiseur (transporteur de glaces et du congelé)
Si pour le moment Hyundai-Algérie s’est lancé sur son site avec ces modèles, d’un tonnage spécifique pour le départ, son objectif est cependant de développer le 3,5 tonnes et 2,5 t, puis de passer à une autre gamme de camions, toutes marques confondues, sur un autre site situé pasloin d’Alger, les Isser. Cette ambition entre dans le cadre de la stratégie du patron de HMA, pour banaliser le créneau de l’utilitaire en Algérie. A l’heure actuelle, il a déjà pris une avance. Un autre métier est né qui se veut complémentaire de la commercialisation des véhicules.

Djillali Badji, responsable de l’atelier de montage des cellules isothermes chez Hyundai

Du froid au froid

133-15-04

L’unité d’assemblage et de montage des cellules isothermes qu’a lancée HMA a été suivie et prise en charge, avant son démarrage en avril 2006, par M. Djillali Badji. Cet ingénieur en froid, formé en URSS, en Ukraine précisément, a assuré dès le départ le recrutement, l’aménagement de l’atelier et la formation des techniciens. Pour rappel, ce technicien, avant de faire son come-back, a fait un passage chez Diamal pour le même projet, avant d’être récupéré par le boss de Hyundai-Algérie. Djillali Badji est aujourd’hui le premier responsable du froid et de la climatisation de tous les produits Hyundai. M. Badji vient d’apporter sa touche dans une spécialité qui demande une parfaite maîtrise. Formé dans un pays réputé pour son froid, il ne risque pasd’échouer dans son initiative dans… le froid.

JJ.D

You may also like...

0 thoughts on “Un autre métier est né”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • BAIC se convertira à l’électrique en 2025
    Le constructeur automobile chinois BAIC Motor annonce son objectif à l’horizon 2025 l’arrêt de production et de vente des voiture essence et diesel, rapporte mardi le journal China Daily. Une annonce qui correspond à ...
  • Les batterie lithium-ion rapporterait 18,78M€ à Panasonic en 2022
    Toyota Motor et Panasonic ont annoncé mercredi envisager le développement conjoint de batteries pour des véhicules électriques (VE), un partenariat qui pourrait aider Panasonic à accroître son avance sur le marché des batteries lithium-ion. ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES