Le poids du lourd

Sur le cumul de janvier à septembre 2007, ce sont 43 910 véhicules utilitaires (VU) de plus de 2.5 t, véhicules industriels (VI) et véhicules de transport (VT) qui sont dédouanés. Ils représentent environ 30% du marché global des entrées automobiles.

Selon les déclarations des ventes par marque et concessionnaire qu’on a pu recueillir, ce sont quelque 34 746 ventes qui sont réalisées durant les neuf premiers mois de l’année. Un chiffre qui est en effet appelé à être réajusté au fur et à mesure que les statistiques des ventes nous parviennent.
Pour un premier bilan statistiques des ventes VU, VI et VT publié et qui est en soi une première, mérite plus d’attention de par son importance par le volume, le nombre de distributeurs, des marques représentées sur le marché algérien de différentes provenances qui dépassent aujourd’hui largement la trentaine de concessions et le double en termes de marque.
Comme tout marché local, le marché du VU se dissocie aisément de celui du véhicule de tourisme avec des parts distinctives de l’ensemble automobile.
Il est constitué par des opérateurs spécialisés ou généralistes (représentants, concessionnaires, importateurs etc.) à ce titre L’association des concessionnaires (AC2A) a jugé utile et opportun de lui consacrer son propre salon. Une première édition 2007 s’est tenue du 16 au 21 octobre à la Safex (Palais des expositions-Pins maritimes). Elle a enregistré 24 participations des plus importantes marques et plus connues. En dépit de la désaffection des marques chinoises qui sont aussi nombreuses, supposées par certains participants, comme un affront et une exclusion d’autre part, exprime pour nous en tant qu’observateurs attentifs des évolutions du marché de l’automobile, les dissensions qui règnent sur le marché aussi bien sur le plan norme, investissement que la nature de la concurrence qui les anime.

Véhicules utilitaires
En termes des importations VU, le marché des véhicules utilitaires légers est plus important que celui des véhicules industriels supérieurs à 5 tonnes.
Sur ce marché Toyota confirme sa suprématie grâce à son pick-up Hilux et a aussi bénéficié d’une forte demande sur le segment des utilitaires ² à 3.5t avec son delta Daihatsu. En import sur ce segment au 30 septembre, il a dédouané selon le Cnis 12 653 unités. Et selon l’état de ses ventes, ce sont 11 471 pick-up et 2 615 delta qui ont été écoulés durant ces neuf premiers mois de l’année, suivi de l’autre asiatique Hyundai qui totalise entre utilitaires légers, lourds et engins 6 079 ventes. Le troisième importateur est un chinois qui a dédouané 5 252 unités durant la même période partagées entre les marques JAC et JMC. Sur le marché de l’utilitaire petit camion et pickup, la dominance est incontestablement asiatique.
Le marché des pick-up est japonais en dépit du front ouvert par les multi-marques chinoises qui ont investi le créneau.
En revanche, sur l’utilitaire des petits camions et véhicules d’artisan, les marques chinoises sont bien accueillies et semblent bien établies sur ce segment où elles dominent le marché. Trois importateurs de Chine sortent déjà du lot, à savoir Emin auto, Vedis et Kiv Fonton. Ils totalisent sur le cumul des 9 premiers moisde cette année, environ 10 000 importations, ceux qui en sont notables pour de nouveaux débarqués.

vehicules industriels VI
Le marché du VI supérieur à 10t est jusque-là acquis aux marques européennes : on dénombre dans l’ordre décroissant des ventes comme l’indique ci-dessous l’état statistiques des 9 premiers mois de l’année, sans MAN, Renault Trucks (1119), Iveco (358), Volvo (243) et Mercedes( 207).
Sur ce marché, la menace chinoise n’est pas en reste. Des marques inconnues arrivent à se frayer une place. On remarque cela surtout dans le segment des tracteurs 6×4 où le prix proposé par celles-ci est de moitié.
Le prix reste un argument de vente de premier ordre. Aucun label ne peut résister quand le différentiel est de moitié. ce qui a été vécu dans l’automobile risque de se réitérer dans les poids lourds même si certains représentants restent confiants. Si le client algérien s’aventure à acheter aujourd’hui des véhicules de cette provenance “incertaine”, cela exprime que le marché est opportun, ce qui change le mode de consommation. La Flotte entreprise, notamment des nouveaux sous-traitants répond à de nouveaux critères de marché. Elles sont motivées par le gain et amortissement rapide lié aux opportunités des appels d’offres. Après le marché du VU, les marques chinoises s’attaquent au VI en attendant celui du véhicule particulier plus exigeant en termes de normes et où elles ne sont pas encore concurrentielles.

K.A

You may also like...

0 thoughts on “Le poids du lourd”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • PEUGEOT présente sa gamme 2017 d’e-Bikes
    Les e-Bikes PEUGEOT, ou vélos à assistance électrique, sont un pilier de l’offre de mobilité durable de la marque. Pratiques, économiques et écologiques, ils bénéficient de l’expertise de PEUGEOT. Ils sont distribués dans le ...
  • Peugeot remporte le titre de « Car of the Year 2017 »
    La Peugeot 3008 a été désignée «  Car of the Year ». Le Jury était composé de 58 journalistes du monde automobile originaires de 22 pays européens. Le vote final s’est déroulé cet après-midi, en ...
  • La nouvelle Classe E Coupé
    Avec les proportions expressives d’un coupé, un design clair et sensuel ainsi que quatre places au confort exceptionnel sur les longs trajets, la nouvelle Classe E Coupé allie la beauté et les vertus classiques ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES