Le motus et bouche cousue de Renault-Algérie !

111-03-14

Pas un mot n´a été soufflé par Renault- Algérie sur l´affaire de la suspension en France de la commercialisation de la Dacia Logan munie de jantes en alliage. En effet, après la publication par le magazine L´Autojournal, des résultats du test d´évitement effectué sur la Dacia Logan, Renault- France a immédiatement pris la décision d´arrêter la vente des Logan équipées de ces jantes spéficiques.

En effet, au cours des tests en question, dont le déroulement est toujours visible sur le site Internet du magazine, il s´est avéré que les roues avant sortent de la jante après quelques manœuvres. Il est cependant a retenir que le test d´évitement équivaut à une manœuvre brusque qu´un conducteur effectue pour éviter un obstacle. Les mêmes essais ont été renouvelés mais avec des jantes classiques et des pneus neufs achetés chez une concession de Renault. Avec des jantes en tôle, les pneumatiques de la Logan sont restés bien en place mais les pilotes auront néanmoins eu à déplorer la survenue d´un tête-à queue. Mais cela a été attribué à l´absence d´espace. Le tapage qu´a suscité cette affaire en France a fait réagir la maison-mère qui, avec un parfait professionnalisme, a convié à une entrevue le journaliste auteur de l´article et a décidé de retirer de la vente la Logan à jantes en alliage en attendant de voir cette situation de plus près. A ce jour, aucun communiqué officiel n´a été publié pour annoncer le retour de la Logan à jantes en alliage aux show-rooms. En Algérie, et à l´exception de l´auto-marché, aucune partie n´a fait allusion à cet épisode. Une affaire somme toute banale si l´on avait traité la question avec un peu plus de professionnalisme et éviter par la même aux clients de mauvaises surprises. Pis encore, la direction de Renault-Algérie a poussé l´outrecuidance jusqu’à lancer dans les journaux une offensive publicitaire pour la promotion de la Logan avec en prime une grande photo d´une Logan de couleur bordeaux (mais tenez vous bien !) équipée des fameuses jantes en alliage. Une réaction que d´aucuns auraient pu expliquer, à plus forte raison que même en France on a préféré suspendre les ventes du modèle en question afin d´éviter d´éventuelles répercussions négatives. Par souci de professionnalisme, nous nous sommes rapprochés de Renault-Algérie pour savoir si notre marché est concerné par la suspension des ventes des Logan à jantes en alliage, mais malheureusement nos tentatives se sont heurtées à des réactions incompréhensibles. Après avoir écouté l´énoncé de notre question, le chargé de la communication et des relations avec la presse de Renault-Algérie nous a textuellement répondu : “Je ne vous ferais aucun commentaire et je me défends de vous répondre ! » Une réponse qui a le mérite d´être franche mais qui, résolument, nuit a la bonne réputation de la marque au losange. A défaut d´une communication claire, la supputation pousserait les connaisseurs à dire que Renault-Algérie évite de parler de cette histoire jusqu’à ce que le stock des Logan équipées de jantes en aluminium soit épuisé. Par la suite, il suffira de ne plus en importer. La campagne de publicité lancée avec la photo de la Logan concernée, corroborerait cette hypothèse. Quoiqu´il en soit, il est à espérer qu´avec la fin du règne de M. Tranche et l´arrivée prochaine d´un nouveau directeur à la tête de Renault-Algérie va apporter un souffle nouveau, notamment en matière de relations avec la presse spécialisée.

Racim K.

You may also like...

0 thoughts on “Le motus et bouche cousue de Renault-Algérie !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES