Le double langage de Toyota Algérie

190-02-02

Le plus important rappel dans l’histoire de Toyota, qui a touché de plein fouet ses modèles par les différentes défaillances et pas des moindres, a été pris en charge de par le monde d’une manière transparente et professionnelle et plus encore, la campagne était suivie par un mea culpa et des excuses officielles par le big boss de Toyota Motor corporation, en l’occurrence M. Akio Toyoda et aussi le ministre japonais du Transport; cependant en Algérie, on a préféré être plus royaliste que le roi. ToyotaAlgérie juste après le déclenchement de la campagne de rappel en Europe et dans d’autres continents, s’est dit non concerné et les véhicules qu’ils avaient commercialisés ne souffraient d’aucune anomalie et ne sont nullement touchés par ce qui se passait ailleurs. Il est à se demander si les véhicules destinés pour notre pays n’ont pas été fabriqués sur une autre planète. Quelque temps après, il se fait rattraper par la réalité des choses, en balançant un communiqué dans certaines rédactions, sans être réellement convaincu, car il n’avoue toujours pas qu’il y a crise; la déclaration de M. Hassaim DG de Toyota Algérie, parle d’un rappel à titre préventif, avant de se contredire plus loin dans le même document, parlant de l’envoi de lettres officielles aux clients concernés pour « une intervention technique sur leur vehicule ». La manière avec laquelle s’est pris le représentant algérien de la marque niponne, ne peut laisser personne indifférent, et ne risque pas de travailler sa bonne image, d’autant plus qu’un démenti par le ministère du Commerce est venu juste après la publication de son communiqué,mettre en doute le nombre des véhicules rappelés, une autre polémique s’est déclenchée, au moment où ToyotaAlgérie annonce seulement 309 unités sont concernées. Les services duministère du Commerce donnent le chiffre de 488. Pour le concessionnaire, les modèles touchés sont 303 Auris, 3 Rav4 et 3 Avensis, contre ceux annoncés par le ministère, 440Auris, 4 Rav4 et 44 Avensis (pour cette dernière, nous n’avons pas trouvé de traces de ventes dans les statistiques publiées par le concessionnaire pour les deux dernières années qui sont verifiables sur le site de l’AC2a, l’association des concessionnaires, (lire article : où sont donc passées les Avensis ?) Tout cela nous amène aussi en toute logique à nous poser d’autres questions légitimes auxquelles il faudra donner des réponses. Il a été indiqué dans tous les pays que 08 modèles sont touchés, contrairement à notre marché où seulement 03 ont été concernés par le rappel quand on sait que les plus gros volumes sont réalisés sur d’autres segments. Ce qui nous laisse donc à prendre aussi le communiqué de Toyota avec des pincettes, c’est tout simplement, ce manque de précisions techniques, sur l’ensemble des modèles à verifier. A aucun moment il n’a été mentionné le genre de motorisations et versions qui risqueraient des opérations de réparation; l’opinion publique n’est pas sans savoir queYaris et Corrolla qui constituent de fort volumes, n’ont pas été inquiétés. Notre journal a essayé de prendre langue avec les responsables de ToyotaAlgérie pour avoir des éclaircissements, et plus d’informations, afin d’éclairer l’ensemble de nos lecteurs, mais nos sollicitations sont restées vaines et notre travail s’est limité aux différentes déclarations rendues publiques par certains organes de presse. Il faudra alors signaler que même le communiqué ne nous a pas été adressé. Le directeur général s’est contenté d’écrire à certains et pas à d’autres qui risqueraient de l’interroger et qui ne se contentent pas uniquement d’écouter ou de lire. La communication a un seul sens, comme d’ailleurs il n’a jamais été répondu officiellement avec précisions au ministère du Commerce.Affaire à suivre..

JJ D.

You may also like...

0 thoughts on “Le double langage de Toyota Algérie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES