…Atteindre la 3e place du podium

154-06-02

En marge de l’inauguration de la nouvelle représentation de Kia à Chlef et entre deux étapes du test drive du Sportage, nous nous sommes entretenus avec M. Achaïbou, DG de la marque coréenne en Algérie, il nous parle comme à l’accoutumée sans détours et affiche les mêmes convictions qu’on a connues en lui depuis des années déjà. Il reste ce militant de toujours de la non-importation des véhicules d’occasion. Son ambition est aussi grande, il aspire à se placer d’ici à deux ans parmi les trois premiers concessionnaires en Algérie. Suivons-le.

L’auto-marché : Vous avez fait un bon volume de vente l’année écoulée et vous vous êtes placé dans le top teen, votre ascension fait réagir pour ne pas dire inquiéter commercialement parlant vos concurrents, la marque que vous représentez est devenue redoutable, y a-t-il une explication ?
M. Achaïbou : D’abord pour vous rassurer, nous, on n’inquiète personne, on a réalisé un chiffre de 12 000 ventes pour 2007, on a un objectif pour cette année, celui de 15 000 unités à placer sur le marché. Il est vrai que c’est un volume pas facile à atteindre, cependant nous comptons sur notre gamme maintenant assez large et aussi sur notre réseau qui est assez étoffé.

Cette année 2008, les concessionnaires l’ont entamée avec le nouveau décret, où il y aura sûrement quelques difficultés pour certains afin de se mettre en conformité, qu’en est-il pour Kia et que pensez-vous de cette nouvelle réglementation ?
Nous avons examiné effectivement ce décret et nous avons expliqué le contenu du texte à nos partenaires, donc nos agents distributeurs et nous avons toute l’année pour nous mettre à niveau.

nnAutre inconvénient qui pourrait revenir cette année et qui risque de chambouler vos calculs est cet éventuel retour des voitures d’occasion importées par les particuliers, vous avez été un des militants pour sa suppression, peut-on connaître votre avis ?
Jusque-là ce ne sont que des rumeurs, cependant nous contestons le retour des importations des voitures d’occasion de moins de trois ans et ce débat est maintenant connu de tous et tout le monde sait que ces véhicules, quelle que soit leur marque, sont plutôt chers que le neuf vendu chez nous. Ceci dit, on contunuera à se battre pour que ces véhicules ne rentrent pas en Algérie.

On revient si vous le voulez maintenant à un sujet important pour l’Algérien après l’achat de son véhicule, c’est-à-dire le service après-vente, qu’en est-il chez Kia Algérie ?
On est parmi les meilleurs, on fait toujours plus pour élever le niveau de la prestation de service et avoir la disponibilité de la pièce de rechange en continu, et jusque-là nos clients sont satisfaits.

On est à quelques semaines de la nouvelle édition du Salon international de l’automobile d’Alger, quelles vont être les nouveautés sur le stand de Kia ?
Nous aurons la nouvelle Picanto et on embellira le stand avec l’Opirus que nous ne compterons pas commercialiser car, à mon sens, à l’heure actuelle, il n’existe pas encore un marché pour ce genre de segment.

Avant de clore cet entretien express, peut-on connaître vos objectifs ainsi que votre ambition sur le marché d’ici à fin 2010 ?
Notre ambition est de gagner le maximum de marchés du classement et d’atteindre la troisième place du podium.

M.C

You may also like...

0 thoughts on “…Atteindre la 3e place du podium”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES