Le crédit encore plus cher en 2009

Plus que trois banques qui financent ou se partagent le produit automobile. En effet, en l’absence d’une concurrence réelle et vu leur nombre, le taux d’intérêt va connaître une nouvelle hausse. Le durcissement du crédit en Algérie n’est qu’un effet du grossissement de la crise mondiale par les différents relais qui augmentent ses effets dans la tête des gens et surtout en Algérie qui dispose d’un matelas financier. Le marché est toujours opportun .
Malgré cela, le marché automobile algérien va encore prospérer en 2009, donc une aubaine pour les organismes financiers pour en tirer profit. Le taux est appelé à passer à 11, voire 12% hors taxe. Pour rester attractives, les banques font une rallonge pour la durée de remboursement.

You may also like...

0 thoughts on “Le crédit encore plus cher en 2009”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES