La sous-traitance pour compenser le montage

Rencontré par notre envoyé spécial à Séoul (Corée du Sud) lors du lancement du bus Univeres et la visite d’usine organisée par Hyundai Algérie, M. H. Temmar, ministre des Participations et de la Promotions des investissements (MPPI), présent avec une délégation d’hommes d’affaires algériens et de représentants de certaines entreprises à privatiser, a fait savoir que de nouvelles directives ne tarderont pas à se faire connaître concernant la division lourd de Snvi, pour laquelle il est en train de chercher un ou plusieurs partenaires.

Il a aussi voulu délivrer, lors de cette brève discussion, un message ferme à l’adresse des concessionnaires et des constructeurs automobiles présents en Algérie qui tardent à investir. Le propos était destiné beaucoup plus aux marques françaises qui détiennent le plus important parc automobile en Algérie, selon lui. Ces dernières sont invitées ou, même à terme, seront contraintes, selon l’assurance du ton pris, à investir dans la sou-traitance. Pour cela, il prend pour exemple la Logan by Renault, produite par les pays émergents, auxquels on pourrait produire ou fournir certains équipements, étant donné que cette voiture semble bien se vendre en Algérie.

You may also like...

0 thoughts on “La sous-traitance pour compenser le montage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES