Les Japonais toujours maîtres du segment

168-05-02

Au regard des statistiques des ventes 2008 comparées à 2007 déclarées par les principales marques opérant dans ce segment de marché des utilitaires, le premier constat à tirer est que ce marché appartient aux Japonais; bien que les Chinois et Indiens s’y sont impliqués, ils restent bien loin derrière. Le marché du Pick-up à progressé comparé l’année 2007 aux dix mois 2008, il est passé ainsi de 22 339 à 22 167.

 

Même si le leader du segment Hilux Toyota a perdu 10% de ses parts qui sont passés de 64.14 à 52.62 % qu’il a cédé aux autres marques chinoises et indiennes, ces dernières toutes marques confondues représentent un volume d’environ 2 500 unités et risquent de faire beaucoup moins en 2009, selon un représentant des marques chinoises qui voit d’un oeil pessimiste l’évolution des parts des marques chinoises sur ce segment. En effet, avec la progression de plus de 2% de Nissan, second fournisseur sur ce segment avec 20. 40 % de parts de marché sans les mois de novembre et décembre propose son pick-up simple cabine à mois d’un million de dinars et se positionne comme le pick-up le moins cher du marché comparé à non seulement ses compatriotes japonais à savoir Hilux, BT50, L200, Isuzu et aussi au chinois ou indien. Bien qu’il n’y ait pas de comparaison à faire avec ces derniers qui affluent massivement sur ce segment, les Chinois qui ont pris le risque de s’aventurer sur un terrain conquis en jouant la carte disponibilite, proposent un double cabine presque au prix d’un simple cabine, ils restent à la peine sur ce segment à consommation japonaise. Le marché du Pik-up est plutôt tendance au simple cabine et son acquéreur est souvent le fellah qui n’est pas forcément aujourd’hui le terrien ou le propriétaire, donc n’est pas éligible pour le crédit et achète sur fonds propres, selon la moisson. Il préfère donc un placement plus sûr.
L’écart des volumes de ventes entre le premier Toyota (11 640 et le second Nissan 4 226 est un rapport de simple au double et entre la seconde vente et la troisième, c’est un rapport du simple au triple.
Mitsubishi qui arrive troisième à peine a realisé 1 712 unités suivi de Mazda avec 1 061.
En trois ans sur ce segment, tout l’ensemble des marques chinoises représenté par Foryota, Symex, Great wall, JMC et IMM auquel on ajoute les indiennes Mahindra et TATA qui ne font qu’ environ 2 500 unités. L’ écart est tel que d’emblée on conclut que le marché des Pick-up appartient aux Japonais dont la concurrence se fait très rude.
On notera la chute de Isuzu qui n’a pu écouler que 95 unités sur les dix mois de l’année en cours ; un flop a aussi été enregistré chez Ford Ranger qui a perdu la moitié de ses parts de marché; elles sont passées de 5.12 en 2007 à 2.8% pour cette année.

K.A.

You may also like...

0 thoughts on “Les Japonais toujours maîtres du segment”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES