AC2A entame ses activités

123-11-02

L’Association des concessionnaires entre dans la phase active avec un riche programme de rencontres avec les pouvoirs publics, à savoir les différents ministères concernés par le secteur de l’automobile : le Commerce, l’Energie, l’Environnement, le Transport, etc. Une délégation constituée de quelques membres du bureau sera conduite par M. Saâd, le président de l’association et se réunira prochainement avec les cadres du ministère du Commerce.

Cette rencontre initiée par ces derniers vise à affiner un cadre législatif plus adapté à l’environnement national et international auquel adhère aussi l’Algérie. A ce titre, le ministère du Commerce a soumis à l’AC2A, en mars dernier, un projet de décret exécutif fixant les conditions et modalités d’exercice du concessionnaire, du distributeur agréé et du revendeur de véhicules utilitaires et de tourisme, à discussion pour apporter l’expertise et toute la connaissance du terrain pratique et l’expérience de ce qui se fait à l’étranger, nous soutient M. A. Saâd, directeur général d’Algérie-Motors et président de l’AC2A. Pour lui, “ce qui est louable dans cette initiative est de savoir que toutes les autorités concernées par le marché de l’automobile ont compris le rôle majeur en matière d’expertise automobile que peut apporter l’association d’autant que celle-ci compte en son sein 95% des marques distribuées sur le marché et notons essentiellement les plus importantes. Le point nodal, notons-le, qui sera enrichissant à plus d’un titre lors de l’élaboration du texte est l’apport d’une expérience avérée dans le domaine de  chaque adhérent de par sa composante en cadres nationaux et expatriés.” Suite à l’examen de celui-ci par l’AG, en février dernier, le bureau s’est réuni pour passer à la rédaction .

AC2A, l’hôte au Parlement
En faisant participer les opérateurs du secteur dans un round de discussion, les pouvoirs publics se montrent plus à l’écoute des évolutions du marché pour mieux le réguler. L’AC2A est aujourd’hui en tant qu’interlocutrice idéale, entre dans sa phase active. Selon son président, elle est sollicitée par divers secteurs intimement liés au marché  de l’automobile. Elle a aussi était la semaine dernière l’hôte de la journée parlementaire dédiée à l’examen du code de la route qui s’est  tenue sous l’égide de la commission du transport en présence de M. Maghlaoui, ministre du transport. Face au code de la route, une kyrielle de  textes régissent aussi, ce qui en soit complique la vie au cadre exécutif dans son état actuel, est à la limite dépassé. C’est aussi à ce titre que l’AC2A est invitée, soutient M. Saâd, “à participer activement à établir un document unique adapté à notre temps et environnement”. Un dossier est en préparation par l’équipe de L’auto- arché, où tous les acteurs du domaine de l’automobile seront invités à s’exprimer.
T. C.

 

You may also like...

0 thoughts on “AC2A entame ses activités”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES