89 204 unités importées en 9 mois

Plus de 550 millions de dollars US telle est la valeur des importations de véhicules d’occasion.
– 179 535 véhicules entre neufs et d’occasion ont été importés durant ces 9 mois.

Désormais, l’importation de véhicules d’occasion de moins de 3 ans est strictement interdite et ce, depuis l’entrée en vigueur de l’article 10 de l’ordonnance n°5- 05 du 25 juillet 2005 portant loi de finances complémentaire. En effet, depuis le 25 septembre dernier, date de l’application de cette nouvelle mesure, toute personne s’aventurant à importer un véhicule d’occasion au delà de cette date, non seulement elle ne pourra pas introduire son véhicule sur le sol algérien, pis encore, le celui-ci deviendra, soit la propriété du trésor public, soit il sera réexpédié au frais du propriétaire ou de son importateur.

Alors, gare à ceux qui piétineront cette nouvelle loi ! Les questions qui se posent suite à l’interdiction d´importation des véhicules de moins de 3 ans sont les suivantes : quel serait l’avenir du marché de l’automobile en Algérie ? Quel serait réellement son impact sur les habitués du marché de l’occasion ? Ce marché estimé par les experts à plusieurs centaines de millions de dollars faisaient des heureux parmi les revendeurs de véhicules d’occasion et des grincheux parmi les concessionnaires qui perdaient une importante part du marché. Cependant, les données ont changé et c’est bien les professionnels de la revente de véhicules à l’état neuf qui commencent déjà à se frotter les mains dans un marché instable. Multiplier les ventes, doubler le chiffre d’affaires, c’est ce qui passe par l’esprit des concessionnaires et autres patrons de maisons de ventes de véhicules neufs. Cela passera bien évidemment par la révision des politiques de commercialisation et de marketing des professionnels de l’automobile. A titre d’exemple, au cours des neuf premiers mois de cette année, les particuliers ont importé pas moins de 89 204 véhicules d’occasion, d’une valeur globale de 47 334 millions de dinars (plus de 550 millions de dollars US), représentant une évolution substantielle de 49,62% par rapport à la même période de l’exercice écoulé au cours duquel les particuliers ont acquis de plusieurs pays d’Europe 59 621 unités, d’une valeur de 32 195 millions de dinars (plus de 350 millions de dollars US), soit une baisse conséquente de 30 000 unités par rapport à cette année, tels sont les dernières données du Centre national de l´informatique et des statistiques de la douane (CNIS). Ces chiffres reflètent ostensiblement l’importance de ce marché d’autant plus que ce dernier a quasiment explosé depuis 2001, lorsque les particuliers, convaincus par la stabilité du pays, ont importé plus de 62 000 véhicules avant d’importer, deux ans plus tard, 90 000 unités. En 2004, plus de 70 000 autres véhicules d’occasion ont été dédouanés, toujours selon le CNIS. Dans le même ordre d’idées, selon les habitués du marché et autres professionnels de l’automobile, l’engouement des particuliers pour le véhicule de moins de 3 ans, la rumeur de la suppression de l’importation au début de l’année et sa mise en œuvre en septembre, sont les principaux facteurs du boom du marché de l’occasion. Par ailleurs, ces neuf premiers mois, les importations de véhicules à l’état neuf ont connu, pour leur part, une baisse minime de 0,66% par rapport à la même période de 2004. Ainsi, les concessionnaires ont importé d’Asie et d’Europe 90 331 véhicules d’une valeur de plus de 650 millions de dollars US, alors qu’en 2004, 90 927 unités ont été importées. Ainsi, cette année, 179 535 véhicules ont été importés. Durant la même période, le constructeur automobile Renault a introduit en Algérie 14 872 véhicules neufs, suivi de très près par Hyundai avec 14 604 unités, vient ensuite Diamal Spa avec 12 158 unités et Peugeot avec 10 996 véhicules. Ce dernier a vu ses importations baisser de plus de 41%.

Ali Zidane

You may also like...

0 thoughts on “89 204 unités importées en 9 mois”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES