Une tradition

125-11-02

Né en 2003 par une modeste participation et qui portait surtout sur une seule étape Alger-Tipaza, le rallye au féminin, qu’on croyait relever du folklorique, prend aujourd’hui, par sa quatrième édition, une dimension des compétitions internationales par le nombre de participation d’équipages étrangères qui s’élève pour cette fois-ci à 22 équipages sur 50 participantes

C’est dans le cadre du développement du sport mécanique au féminin à d’autres compétitions plus ardues que Sidi Saïd, le président de la FASM, inscrit et perpétue la tradition du Rallye des Colombes qui commence à rentrer dans les moeurs des compétitions que la fédération inscrit à son programme d’exécution annuel et lui permet aussi une couverture médiatique classique comme toute autre discipline. Outre cette couverture basique d’un pareil évènement qui nécessite un sacré coup de pouce pour son développement, cette quatrième édition se fera en trois étapes au lieu de seulement deux comme dans la précédente. En trois jours, du 1er au 03 juin, le rallye fera la boucle entre Alger-Laghouat, Laghouat-Boussaâda en passant par Djelfa et Boussaâda- lger. Nous y reviendrons bien sûr dans la prochaine livraison sur le résultat, mais dans ce genre de compétition, c’est tout le parcours de l’évènement en question qui compte surtout au niveau des villes hautes par où les pilotes passeront.

You may also like...

0 thoughts on “Une tradition”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES