Un SUV Premium pour les raids

141-13-01

Le monde des SVU subit des chamboulements entre nouveautés et remaniements qui fourmillent ; le constructeur allemand, BMW, ne reste pas en marge. Et pour être à la page, il apporte à son tour des évolutions techniques et esthétiques à son X5. Au programme :
le système de transmission intégrale intelligent X-Drive, de nouvelles motorisations Diesel et essence et une face avant remaniée.

141-13-02 141-13-03 141-13-04 141-13-05

Sans rupture, l’actuel X5 de son devancier, le nouveau venu gagne en mensuration avec ces 4 854 mm de longueur et 1 933 mm de largeur. Il dépasse nettement les dimensions de son prédécesseur: porte-à-faux réduits à l’avant et à l’arrière, empattement allongé, le X5 corrigé est plus sportif. Concurrence oblige !

dernière à Alger, quelques jours après sa présentation au public algérois au Salon automobile d’Alger qui a fermé ses portes le 6 avril, Bavaria Motors, l’importateur de BMW pour l’Algérie, a voulu montrer de quoi est capable un SUV du segment premium sur un circuit caillouteux.
A cette occasion, il a alloué des pilotes démonstrateurs qui ont pour mission sur la zone Afrique, Moyen Orient et Caraïbes, de mettre en condition sur des sentiers battus et montrer le système xDrive qui permet de piloter ou de corriger les trajectoires et d’éviter ainsi les sorties hors piste

Avant d’entamer le circuit, M. Christophe de Coatpont, directeur commercial, nous a situé le nouveau venu, il le présente comme un concurrent direct de Porsche Cayenne et de ML5 et challenger du Audi Q7. Nous avons pris place aux côtés du pilote Sylvain Poncet, le X5 met à disposition est motorisée d’un 3.0l d qui développe 235ch de 7 places. Le circuit choisi, bien qu’il soit court, est assez persuasif pour un raid au parc zoologique de Ben Aknoun. Piloté aisément, le X5 n’a pas éprouvé de difficultés à grimper ou descendre sur une côte raide et caillouteuse, la BVA 6 rapports, aussi bien en mode séquentielle ou mode auto, semble se piloter toute seule. Sans surprise, le confort est assuré par une suspension adaptée associée au mode X-Drive qui permet cette sensation qui avoisine celle d’une berline de haute facture, surtout en situation de conduite extrême

En montée comme en descente de ce chemin escarpé, le X5 semble se piloter tout seul grâce à l’assistance au freinage qui a une fonction avoisinant le principe de l’ABS que le pilote a actionné en appuyant sur un bouton situé en bas de la console (voir image). Comme un jeu d’enfants.
Pas de roulis dans les virages, le véhicule semble bien encaisser le tout ; aussi, il se montre très directif et se tracte au maximum. Grâce au couple bien reparti, le châssis se montre très efficace. Cela est dû en effet, au système X-Drive qui répartit le couple sur le train avant ou arrière suivant l’adhérence. En condition normale, la répartition se fait à 60% sur le train arrière.

Evidement, à travers cet essai démonstratif, BMW n’invite pas systématiquement sa clientèle à s’aventurer dans ce genre d’exercices, mais en cas extrême, le véhicule BMW est non seulement une voitur de rêve, mais aussi d’aventure et de sécurité.

K.T.

You may also like...

0 thoughts on “Un SUV Premium pour les raids”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES