Un théâtre de nouveautés

141-03-06

On assiste annuellement, depuis plus de 10 ans, au Salon de l’automobile d’Alger, qui est le théâtre de ce qui se passe sur le marché de l’automobile en Algérie. Les égards accordés aux clients sont visibles par les investissements et les efforts que consent chaque concessionnaire pour montrer ses modèles et les dernières nouveautés introduites sur le marché exposées dans des stands qui avoisinent, pour quelques-uns, les standards d’outre-mer

Même si certains nous servent le même plat depuis trois ans ans en n’introduisant pas de nouveauté et en restant à écouler des modèles bon marché dépourvus, d’abord de sécurité, ensuite de moindre qualité, car provenant d’usines de délocalisation destinées au marché secondaire ; il demeure certain que d’autres, qui s’inscrivent dans la durée, font des efforts considérables : il y a quelques années, les « coupé cabriolet » qu’on appelle « voiture de plaisir » n’était pas au menu du Salon, c’était une sorte de voiture que le commun des mortels ne pouvait pas admirer au Salon d’Alger.
Aujourd’hui, elles sont nombreuses les marques qui se font valoir par ces voitures inaccessibles mais qui permettent de rêver.

Les plus prestigieuses sont aujourd’hui présent ées, à l’exemple de BMW qui a joué cette carte d’accessibilité par les différentes formules de financement. Aujourd’hui le client de BMW n’est plus exclusif.
Au menu de la 11e édition du Salon d’Alger, qui a fermé ses portes le 6 avril, beaucoup de nouveaut és ont été découvertes par le grand public, même si elles ont été dévoilées au Mondial de Paris qui s’est déroulé en septembre 2006.
Quelques-unes ont attiré l’attention de nos objectifs ; vous découvrirez les autres dans le détail comparatif dans nos prochaines éditions.

141-04-02 141-04-03

Le leader du marché algérien durant 3 années consécutives qui a montré ses efforts sur le marché des citadines et polyvalentes, veut jouer les trouble-fêtes sur le segment de haut de gamme et des utilitaires. Des efforts ont été consentit pour l’image durant le Salon de l’automobile d’Alger ; après avoir fait ses preuves avec son produit Hyundai, il veut investir dans d’autres créneaux. Aujourd’hui le marché du preminum est en progression et est encore l’apanage de certaines marques prestigieuses, mais dans la logique de marché tout acquit est constamment remise en cause

141-04-04 141-04-05

La marque italienne a présenté pendant le Salon la dernière nouveauté de la marque, à savoir la Bravo. Celle-ci compte beaucoup sur ses lignes et son look, elle mêle classe et sportivité, un peu à la façon d’une Maserati. Au centre de la calandre, très fine, trône le nouveau logo Fiat, sur fond rouge. Sur le segment C, même si Fiat présente des objectifs raisonnables, il parviendra à se faire une place honorable grâce aussi à une large palette de motorisation. Un petit 1.4 essence de 90 ch, associé à deux autres moteurs Turbo Jet de 120 et 150 ch., mais surtout, trois moteurs diesels 1.9 de 90, 120 et 150 ch. Avec ses 4m34 de long, 1m79 de large et 1m49 de haut, la Bravo a grandi au point d’être l’une des plus grandes du segment. Du coup, le coffre est lui aussi l’un des plus grands de la catégorie avec 400 litres de volume utile. Une fois les banquettes rabattues, le volume passe même à 1 175 litres.

141-04-06 141-04-07

Chevrolet présente à cette occasion sa grande berline, la première des Chevrolet à être dotée d’un diesel. Chevrolet peut être fière car la clientèle visée est le cadre supérieur au revenu moyen mais avec son fabuleux argument équipement, confort et prix, elle peut séduire même les familles par son coffre et sa générosité à l’arrière.

141-04-08 141-04-09

On aime ou on n’aime pas. Cette voiture que nous a présenté Daihatsu en marge du Salon et qui est différente des standards actuels du marché, a attisé les curiosités dans le petit stand de Daihatsu qui n’a pu contenir tous les visiteurs.
Loin de toute attente, cette voiture qui est un concentré de styles, a su accroché les regards du public en visite de la 11e édition du Salon d’Alger. Massive à l’avant, avec des lignes très tirées sur les côtés, cette citadine japonaise est assez spacieuse à l’intérieur et pourrait jouer dans la cour de la Renault Modus. En revanche, elle présente l’inconvénient d’avoir un châssis trop bas qui risque de toucher le ralentisseur de vitesse “dos de chameau” qui se trouve sur nos routes.

Et oui ! Sovac ne rate aucun Salon pour marquer sa présence en affirmant de plus en plus son image forte de marque dynamique et sportive, et en même temps familiale avec sa large gamme. Il se démarque une nouvelle fois en présentant la voiture la plus puissante et la plus coûteuse du Salon. La marque aux anneaux a présenté une R8 qui renferme un 402 v8 en V de 420ch. Ce coupé affiche une liste infinie d’équipements de dernière technologie embarquée; pour faire jaser plus ! jusqu’aux plus désintéressés Sovac affiche un prix de 21 750 000 DA.

Décidément, Opel veut, à son tour, se démarquer en présentant la gamme complète du catalogue de sa marque. Au chapitre “capotable et décapotable” il nous présente le cabriolet de l’Astra ; ainsi il se place en faux avec les marques françaises sur les différents segments: cette découvrable vient concurrencer les Peugeot 307 cc et Renault Megane cc..

Le plaisir était aussi au rendez-vous sur la plateforme de BMW au Salon d’Alger qui a fermé ses portes le 6 de ce mois. Dans sa nouvelle mouture, la série 3 se montre plus agressive et présente une pléiade de motorisations, à commencer par la 325i de 218 ch pour atteindre 306 ch munie d’un biturbo, en passant par la 335i. Les diesel sont aussi sériés comme suit: soi 330d (218ch) 335d (286 ch) Pour le marché algérien, les bi-turbo ne sont pas encore au catalogue de la marque, encore une fois faute de faiblesse de la qualité de notre carburant, dit-on chez Bavaria. Ainsi, le carburant prive les Algériens des dernières technologies du motoriste bavarois.

L’Audi TT se découvre pour profiter des beaux jours. Regain en caractère de face, au premier coup d’oeil on ne remarque pas d’évolution majeure dans le style de l’Audi TT, mais regardant de plus près, les haut côtés sont moins arrondis et plus larges, tandis que la ceinture de caisse est moins haute

Le plaisir de conduire est au menu du stand de la marque au lion qui, à son tour, a présenté coupé et cabriolet, à commencer par la récente 207 cc en passant par le coupé 407, mais l’attraction fut la 907. Le but de présenter ces voitures qui demeurent des voiture de Salon, étant donné qu’elles restent dans le segment de niche, vient tout de même renforcer quelque peut l’image qui, parfois prend des coups.

You may also like...

0 thoughts on “Un théâtre de nouveautés”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • BAIC se convertira à l’électrique en 2025
    Le constructeur automobile chinois BAIC Motor annonce son objectif à l’horizon 2025 l’arrêt de production et de vente des voiture essence et diesel, rapporte mardi le journal China Daily. Une annonce qui correspond à ...
  • Les batterie lithium-ion rapporterait 18,78M€ à Panasonic en 2022
    Toyota Motor et Panasonic ont annoncé mercredi envisager le développement conjoint de batteries pour des véhicules électriques (VE), un partenariat qui pourrait aider Panasonic à accroître son avance sur le marché des batteries lithium-ion. ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES