Un passage obligé pour tous les concessionnaires

156-04-02

Par Karima Alilatene :

Beaux stands, quelques nouveautés, des excentricités, du show et de la fierté sont les maîtres-mots pour qualifier le Salon international de l’automobile d’Alger dans sa version 2008. Sans conteste, des améliorations en termes de prestations du savoir-faire des entreprises (concessionnaires) sont attestées par la qualité des stands et des divers lancements. Concurrence oblige ! Bien que le Salon ne porte pas de thème unificateur, il demeure qu’il y a tendance générale : les concessionnaires se sont montrés soucieux de l’environnement à travers les offres GPL, pas sur les grandes routières ou autres grands engins suv ou utilitaires en général) mais sur des véhicules low cost qui représentent 70% du marché, et en même temps cela exprime qu’il y a ne rude concurrence sur ce segment dont certains labels sont à la peine.

Journée pour la Presse, une première
Le Salon international de l’automobile d’Alger dans sa 12e édition qui se déroulera pour le public du 26 mars au 4 avril 2008 a consacré la journée du 25 à la Presse. La conférence de l’Association des concessionnaires (Ac2a) s’est tenue dans la matinée de l’inauguration à Dar el Djazair qui annonce de grands chantiers pour organiser et protéger l’exercice automobile en Algérie. Elle a été animée conjointement par M.Mohamed Baïri, P-DG du groupe Ival (Fiat-Mazda et Iveco), assisté des membres du Bureau, à savoir les directeurs généraux des autres marques, et M. Ferah, directeur des expositions à la Safex (l’organisateur du Salon). D’autres conférences ont été tenues ce jour sur les stands des différentes marques présentes sur le marché. La journée Presse a été riche en informations et en événement (lancement).
L’excentricité chez Le leader du marché Hyundai
Chez Hyundai on notera trois grandes nouveautés qui prendront leur bain de foule durant ce Salon. la i10 est le modèle de bataille que Hyundai veut placer avant la déclinaison de l’Atos à la fin de cette année. A côté la nouvelle Accent qui a été plusieurs fois le modèle le plus vendu tous segments confondus. Hyundai reste égal à lui-même avec un beau stand auquel il a rajouté une touche d’excentricité en suspendant la Getz qu’il vient de lancer sur le marché et en travaillant sur l’étage de l’exposition de la i10.
Diamal, deux nouveautés Diamal
Le leader incontesté du segment du low-cost avec Chevrolet aveo n’a pas raté l’occasion du Salon pour faire Salon dans un Salon, en séparant d’abord les marques qu’il représente et surtout en marquant la présence dans deux pavillons différents, à savoir le central face à Peugeot pour ce qui est de la marque Suzuki est dans le pavillon A. Quant à Chevrolet et Opel, elles sont face à BMW.
Fiat, nouveautés et environnement au menu Fiat
L’environnement est le thème central du stand de Fiat qui ne déroge pas à la tendance mondiale, une promo Gpl est lancée à cet effet sur le modèle Siena. L’autre point fort de la marque italienne est le lancement des deux dernières nouveautés, à savoir la Fiat 500 qui à coup sûr sera l’attraction du stand Fiat, à commencer par la Presse qui la découvre en avantpremière avant le public. Beaucoup de journalistes ont manifesté un intérêt à ce véhicule, croit-on savoir auprès des hôtes du stand. Le Fiorino, cousin du bipper Peugeot est le nouveau utilitaire de Fiat qui connaîtra aussi le même succès que le reste de la nouvelle gamme utilitaire qui commence à s’imposer sur ce segment.
SOVAC l’attraction du Salon
Une communication plus que parfaite Seat
Le concessionnaire Sovac a réussi à asseoir une dominance au Salon de l’automobile d’abord par le plus grand espace alloué au groupe de marques VW qu’il représente VW, Audi Seat et Skoda), par la qualité et le standing de ses stands et aussi le show qu’il organise à cet effet. Chez Sovac on fait l’événement dans un événement. Les efforts déployés par l’équipe de M. Oulmi, premier responsable de Sovac secondé et piloté par un bras droit, M. Cherif Brouri, irecteur marketing et communication sont isibles et à méditer. Un show ne peut réussir sans cette force du détail qui va jusqu’à la touche artistique. L’art automobile se note aussi dans le concept du stand de eat comme l’indiquent photos ( tableauperspective). L’émotion est réellement au rendez-vous. « Sons et lumières », c’est dans une telle ambiance que les dernières nouveautés ont été présentées. On notera que la A5 est exposée dans l’espace VIP et Presse.
X-Trail – Navara et Qashqai
Lancement en grande pompe chez Nissan Seat
On retiendra de cette journée la belle attraction procurée par Nissan qui a procédé au lancement de ses trois dernières nouveautés en grande pompe. En faisant les choses en grand dans un stand aux normes de la marque, Nissan marque non seulement les esprits mais touche aussi la sensibilité des gens à travers ces chorégraphies allouées pour cette grande occasion.
Dans son allocution, M. Sofiane Hasnaoui, vice-président du groupe Hassnaoui et représentant de Nissan en Algérie nous annonce un objectif à hauteur de 85% de satisfaction client à atteindre à court terme. Pour lui, qui est déjà le numéro 1 absolu et incontestable en SUV 4×4 avec le modèle Patrol, il confirmera son leader sheap avec l’arrivée du Navara qu’il qualifie de multi-utilisation, multi-loisir, et multi-équipement, qui propose une motorisation 2.5 Diesel et de deux niveau de puissance 142ch et 174ch associés au ashqai animé par deux blocs moteurs Diesel et deux variantes 4×2 et 4×4, soutenus aussi par le surprenant E-XTRAIL dans sa nouvelle mouture qui prend un départ sur le marché pendant ce Salon.
Marques chinoises, iraniennes et indiennes
C’est la course à la voiture low-cost. Les mini du segment A et les 4 portes sont à l’honneur des stands des marques chinoises au Salon d’Alger.

Du nouveau sur ce marché où ces nouvelles débarquées avancent doucement sur le marché. Des nouveautés ont été remarquées au Salon d’Alger mais aussi un re-méninge dans les concessions. On notera à cet effet que le quatrième constructeur chinois et premier exportateur en Chine en 2007 avec plus de 200 0000 unités, compte un nouveau distributeur pour l’Algérie. Chery, puisque c’est de cette marque qu’il s’agit, a été aussi présentée à ce Salon sous la bannière de Aldicar, son nouveau représentant. Dans la même foulée, le rachat de Subaru par le constructeur Toyota risque de passer sous la bannière de Toyota Algérie, la désaffection de la marque japonaise Subaru au 12e Salon international de l’automobile semble confirmer ces chamboulements mondiaux qui ne sont pas sans effet sur la distribution. Interrogé à ce sujet, son représentant Al Auto, par la voie de son représentant M. Halabi, n’exclut pas qu’il pourrait en effet y avoir des changements à terme, mais l’absence de Subaru au Salon d’Alger, pour lui, n’est pas liée à ce sujet mais au manque de produits. Pour Tata, le changement de distributeur est aussi imminent en raison du contentieux qui existe entre la Sarl Oudia motors son représentant pour l’Algérie de 2005 à 2007. Cette dernière a intenté une action judiciaire suite à la rupture du contrat avec le constructeur indien qui refuse de lui assurer la garantie et la pièce pour les 2 000 véhicules vendus, dont 1 000 bus, pour un montant de 180 millions de dinars, selon Mme Oudi, cogérante de cette concession. Après avoir refusé de le fournir en pièces, le représentant algérien a été contraint de s’approvisionner chez d’autres fournisseurs en Inde, selon toujours notre interlocutrice, pour satisfaire les demandes de ses clients. L’affaire est entre les mains de la justice, tient-elle à rassurer. En attendant, la Sarl Oudia s’est convertie dans l’importation des utilitaires et bus. Ainsi, à l’occasion de ce Salon, elle nous a annoncé qu’ils sont représentants de la marque Guiling Daewoo (bus urbain et suburbain) et Heibao pour les petits utilitaires de la ville.
Le groupe Famoval est présent sur plusieurs emplacements avec deux marques chinoises, à savoir Geely et Lifan et deux marques iraniennes Iran Khodro et Saipa. Un produit nouveau a été présenté chez cette dernière, et encore une fois c’est le low-cost qui est aussi le point de mire pour ces marques.
La segmentation est complètement chamboulée sur le marché algérien qui a la tendance des marques traditionnelles européennes. Aujourd’hui une chose est sûre : les comparatifs sont difficiles à établir étant donné qu’un véhicule du segment M de marque chinoise est proposé à un prix inférieur à celui du segment A de la gamme européenne ou même japonaise.

K. A.
La révélation de la 12e édition
Giant dans la peau d’un géant Haima
Il est le représentant de marque chinoise dans les utilitaires et deux autres dans le véhicule particulier. Giant a d’abord lancé Zotye réputé pour son modèle 4×2 Nomad, qui n’est autre que le Terios première génération et vient de présenter au Salon sa nouvelle acquisition, à savoir la Haima. Il présente deux modèles de la gamme à la Presse en avant-première avant le public, en présence d’un parterre d’invités composés d’artistes et autres chefs d’entreprise et personnalités du monde de l’économie.
Giant motors, il faut le noter, est le premier représentant des marques chinoises en Algérie à se montrer plus agressif en termes de communication et de transparence par la communication de ses chiffres de vente par mois et la séparation des marques qu’il représente par deux stands distincts.
Ford inaugure son stand la veille du Salon Haima
Qui a dit qu’une fois n’est pas coutume ! La réponse est chez Ford qui ne cède pas le terrain de la communication presse à la concurrence. Elle a en effet, comme en 2007, anticipé l’inauguration du Salon en donnant le coup d’envoi la veille. En dépit de la consécration de la journée du 25 à la Presse, chez Ford on préfère se démarquer. Ainsi, elle a dévoilé ses deux dernières nouveautés, à savoir c-max et nouvelle Focus sous ses deux moutures 4 et 5 portes.
La marque américaine Ford au rappel est représentée dans le groupe Achaïbou, concessionnaire d’environ une dizaine de marques entre léger (véhicules particulier et utilitaire) et lourd. Le groupe est aussi présent au Salon par les marques( Kia, Faw, Maruti Byd) chacune est indépendante de l’autre par son entreprise et son stand.
On notera la nouvelle Faw vita c1 en 4 portes qui semble une concurrente sérieuse face aux véhicules low-cost Peugeot 206 Sedan, Dacia logan etc.. Byd F1 n’est pas une voiture européenne selon son allure et son raffinement extérieur; elle n’est autre que le prototype qui sera disponible à partir du mois de septembre. Cette micro citadine se situe dans le segment de la Peugeot 107.
Comme back de Renault et Mercedes
Après avoir pratiqué la politique de l’autruche en boycotant le Salon d’Alger, pour le premier deux années de suite et six années pour le second, les voilà de retour. Leur Come back marque une ère de rude concurrence qui règne sur le marché automobile algérien qui rend la présence au Salon incontournable. Rater le seul grand événement annuel de communication où l’automobile fait l’actualité de tous les tabloïd politiques et aujourd’hui même la presse sportive en plus du Net aux côtés de la presse spécialisée a poussé ces deux marques qui se sont démarquées à ne plus pouvoir continuer. La politique de la chaise vide dans un contexte plus concurrentiel ne paye plus. Pour ce qui est de GMS qui représente aujourd’hui la marque Great Wall, un constructeur chinois spécialiste des pickup, selon Hadj Abderrahmane, les marques grand public, le Salon est un passage obligé pour véhiculer l’image et aussi vendre.
Byd F1 : La première fois au Salon d’Alger

Haima
Byd F1, une formule pour la ville

Byd a présenté sa F1 destinée pour la ville mais non pas pour les circuits. En effet, à première vue, cette nouveauté exposée au stand de Byd marque chinoise représentée par Carex se mettra en faux avec la 107 de Peugeot, l’hôte alloué à ce véhicule nous annonce que le match promet d’être intéressant à plus d’un titre. Ce véhicule tout neuf même en Chine qui est entré en production arrivera en septembre en Algérie, croit-on savoir auprès de notre interlocuteur qui nous assure qu’elle coûtera beaucoup moins chère que la française. La F1 Byd présente dans son design une touche typiquement à l’occidentale avec une finition très bien soignée.

Cit-Algérie racheté par le groupe GBH
Les grands groupes de distribution automobile débarquent en Algérie.
Après CFAO, abdellatif Djamel, voici arriver le groupe GBH connu à travers le continent africain. En lançant sur le marché algérien Mahindra, la marque indienne spécialiste de 4×4 SUV et pick-up sous la bannière de Saïda , voici qu’il annonce pour le 3 de ce mois le rachat de Cit industrie, l’actuel représentant de Citroën en Algérie. Les appétits de ce groupe, à la réputation internationale, sur le marché, ont d’autres visées sur un autre segment, à savoir celui du Premium. L’année 2008 sera apparemment celle de tous les changements et promet des chamboulements. En attendant l’annonce, Mahindra qui est présente dans le stand de Saïda, qui propose une offre globale assez complète, selon Mme Dib, la responsable Marketing , les distinguera à coup sûr de la concurrence. Dans un premier temps croit-on savoir auprès de notre interlocutrice, Mahindra s’est fixé un objectif de se placer d’abord en se constituant avec sa qualité supérieure en alternative entre l’offre chinoise bas de gamme où le client algérien a été plusieurs fois trahi et l’offre japonaise, leader de ce segment.

You may also like...

0 thoughts on “Un passage obligé pour tous les concessionnaires”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • Les premières Peugeot made in Algérie dès 2019
    Après une longue attente le projet d’implanter une usine de montage à Oran à coté de son concurrent Renault Production (depuis 2014), verra le jour après la signature de l’accord pour créer une co-entreprise ...
  • Les utilitaires de l’année 2017
    Le nouveau fourgon de Peugeot affiche des lignes plus cubiques que son prédécesseur. Le nouveau venu de la marque au lion a été élu le van de l’année par le journal français l’argus. Six ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES