Un label nommé Comet

166-04-01

Le véhicule industriel et utilitaire comme le léger n’arrête pas de gagner du terrain en offrant plusieurs opportunités à d’autres activités. Les remorques et semi-remorques sont devenues incontournables sur le marché et constituent un autre métier.

 

Il est vrai qu’on n’achète pas ce genre d’équipement comme on achète une voiture de tourisme, le choix se fait selon le besoin, on ne flache pas pour le design et autres gadget pour le plaisir des yeux. C’est une affaire de spécialistes. La deuxième édition du Salon international du véhicule industriel et de l’utilitaire a été une occasion de découvrir l’ensemble des acteurs qui se sont investis dans ce domaine et qui sont nombreux à se livrer bataille. Les méthodes commerciales et les clients ne ressemblent nullement aux pratiques des autres concessionnaires automobiles. Dans ce créneau, on parle plutôt de l’essieu, du châssis et autres composants qui sont l’argument premier de conviction, on n’entend pas parler de L’ABS ou de l’ESP. Lors de notre tournée, on a été attiré par un des acteurs de la commercialisation des remorques et semi-remorques qui commence à se distinguer et à se faire un nom, tant que les partenaires sont à chercher chez les grandes entreprises et autres groupes industriels. Comet puisque est l’un de ceux qui ont déjà constitué un portefeuille client des plus importants sur le marché. Elle a déjà convaincu les groupes Haddad (constructeurs de routes, autoroutes et trémies), Cevital (agroalimentaires), les sociétés pétrolières et autres. On s’est rapproché de leurs stands, et on a été accueilli par son responsable commercial, une femme, en l’occurrence Mme Samira Hamiani. Oui ce métier n’est pas forcément l’exclusivité de la gent masculine et d’ailleurs ça été prouvé, puisque Comet a fonctionné depuis le début de son lancement avec cette dame qui jusque-là a réussi bien son boulot et mieux encore, l’entreprise s’est renforcée avec deux autres recrues femmes pour la représentation des autres régions du pays, à savoir l’Est et l’Ouest. Mme Hamiani nous relate ainsi l’expérience de Comet et son implantation ainsi que son évolution et elle dit : On a commencé d’abord par les produits phares et puis sur la lancée les idées commençaient à venir. Avant de poursuivre : aujourd’hui, on travaille avec des objectifs et aussi une ambition, nous voulons être leader du marché. On a commencé d’ailleurs dans notre stratégie à répondre à toutes les demandes, les produits sont disponibles, à l’exception d’une demande spécifique ou personnalisée et même là, cela ne peut excéder l’attente d’une quinzaine de jours. Anotre question sur la concurrence, qui se fait de plus en plus importante par les nombreux importateurs et surtout les quelques opérateurs qui font dans le montage, Mme Hamiani se montre optimiste et surtout très réconfortée par la qualité des produits que Comet commercialise, et sur ce point elle avance : nos concurrents doivent faire leur preuve, nos clients sont des professionnels et savent très bien ce qu’ils achètent, vous savez que dans nos remorques, vous y trouverez par exemple l’élément essentiel qui est l’essieu, de qualité reconnue qui nous vient de l’allemand Bpw, qui n’est plus à présenter, cet organe assure une réelle endurance, chose que nos partenaires recherchent avant toute acquisition. Comet a participé dans cette deuxième édition du Salon avec une nouveauté, qui est un semi-remorque bâché, destiné aux producteurs de l’agroalimentaire et des eaux minérales. Cevital a déjà passé commande, nous dit notre interlocutrice. Pour ce qui est des objectifs à atteindre, elle nous annonce que l’entreprise projette de clôturer l’exercice 2008 avec pas moins de 1 000 ventes tous produits confondus.

Thissas.C.

You may also like...

0 thoughts on “Un label nommé Comet”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES