Prix du véhicule neuf à la hausse

163-03-01

Elle est tombée tel un couperet. La nouvelle loi complémentaire 2008 des finances qui vient d’être promulguée et publiée de suite dans le JO n°030 a verbalisé les nouveaux automobilistes, dira-t-on pour qualifier cette nouvelle taxe imposée pour tout achat d’un véhicule neuf chez les concessionnaires.

A partir du 31 du mois de juillet, tous les nouveau acquéreurs sont soumis à une taxe ou impôt variable selon la cylindrée du véhicule, qui varie entre 50 000 et 150 000 DA.

Que de taxes qui assaillent de toutes parts, à l’achat puis l’entretien de la voiture avec la TVA, à la pompe, la vignette, sur la route avec les PV etc.

Cette taxe est aussi soumise à l’intérêt à l’achat par crédit; ce qui est en en fait une dépense scandaleuse. Une nouvelle occasion pour l’Etat de trouver là une recette fiscale supplémentaire qui tombe pour soutenir le transport en commun.

Les concessionnaires automobiles semblent dans l’expectative et comptent réagir au courant de la semaine par une conférence de presse qu’animera M. Mourad Oulmi, viceprésident de l’Association des concessionnaires Ac2a.

Apriori, Les premiers effets de cette taxe sont clairs, selon certains commentateurs du secteur. Premièrement, ils ne font que ralentir la demande et puis réorienter le consommateur vers les marques moins-disantes (nouveau lowcost). En prime, ils donnent un coup de pouce à l’occasion. Nous y reviendrons dans le détail dans notre prochaine livraison du 15 au 30 août 2008, édition dans laquelle vous lirez la nouvelle grille des tarifs qui inclura ces deux taxes.

Taxe selon Energie et cylindrée

La taxe minimale de 50 0000 DA est appliquée aux véhicules dotés d’un moteur essence dont la cylindrée ne dépasse pas 800 cm3 (0,8 L). La taxe maximale de 150 000 DA concerne les moteurs Diesel dont la cylindrée dépasse 2500 cm3 (2,5 L).

Véhicules de tourisme et utilitaires roulant à l’essence
50 000 DA pour la cylindrée n’excédant pas 800 cm3 ;
70 000 DA pour les cylindrées comprises entre 800 cm3
et 1 500 cm3 ; 80 000 DA pour les cylindrées situées entre 1 500 cm3 et 2 000 cm3 ; 90 000 DA pour les voitures dont la cylindrée est comprise entre 2 000 cm3 et 2 500 cm3 et 100 000 DA pour les véhicules dont la cylindrée est supérieure à 2 500 cm3.

Véhicules Diesel
70 000 DA pour les cylindrées inférieures à 1 500 cm3.
Pour la cylindrée varie entre 1 500 cm3 et 2 000 cm3 payeront 90 000 DA.

Véhicules de tourisme ou utilitaires Diesel
Pour les cylindrées comprises entre 2 000 cm3 et 2 500 cm3, elles sont taxées à hauteur de 100 000 DA et pour celles supérieures à 2 500 cm3, la taxe est à 150 000 DA.

• • Plus le 1% du chiffre d’affaires imposé aux concessionnaires
qui probablement vont le répercuter sur le consommateur.

You may also like...

0 thoughts on “Prix du véhicule neuf à la hausse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • BAIC se convertira à l’électrique en 2025
    Le constructeur automobile chinois BAIC Motor annonce son objectif à l’horizon 2025 l’arrêt de production et de vente des voiture essence et diesel, rapporte mardi le journal China Daily. Une annonce qui correspond à ...
  • Les batterie lithium-ion rapporterait 18,78M€ à Panasonic en 2022
    Toyota Motor et Panasonic ont annoncé mercredi envisager le développement conjoint de batteries pour des véhicules électriques (VE), un partenariat qui pourrait aider Panasonic à accroître son avance sur le marché des batteries lithium-ion. ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES