SUIVEZ NOUS

L’AUTOMARCHÉ

  • [En images] On a visité l’exposition Made in France à l’Elysée 17 janvier 2020
    Vous n’avez pas obtenu l’une des 10 000 places pour visiter l’exposition du "Fabriqué en France", ces 18 et 19 janvier à l’Elysée ? L’Usine Nouvelle vous donne un aperçu de cette opération inédite.   Sur un stand, une cocotte-minute. Plus loin, un plat à gratin, un lit pour bébé, […] Lire l'article
  • [Vidéo] SpaceX mène son dernier test avant le premier vol habité de sa capsule spatiale 17 janvier 2020
    La capsule spatiale Crew Dragon de SpaceX doit réaliser samedi 18 janvier un nouveau test. Il s'agit du dernier essai important avant le premier vol habité du vaisseau vers la Station spatiale international (ISS). L’événement risque d’être spectaculaire. Samedi 18 janvier, SpaceX doit réaliser un nouveau test d’évacuation en […] Lire l'article
  • [Retraites] A quelles concessions sur la pénibilité est prêt le patronat ? 17 janvier 2020
    Les partenaires sociaux sont reçus jusqu'à fin janvier au ministère du Travail pour évoquer la pénibilité et les fins de carrière. Les organisations patronales se montrent prêtes à entrouvrir la porte de la pénibilité, sous conditions. "La prise en compte de la pénibilité sera l’un des piliers […] Lire l'article

Poutine affiche son mécontentement envers Renault

Le Premier minitre russe, Poutine, a réagi dans une récente déclaration rapportée au début du mois dernier selon laquelle il pouvait exhorter Renault, qui détient 25% d’Avtovaz, de participer à son sauvetage, le menaçant dans le cas contraire d’une réduction de sa part dans le constructeur russe. Renault réagit par la voie de Christian Estève, directeur général d’Avtoframos, filiale de Renault en Russie, et membre du conseil d’administration d’Avtovaz, qui a assuré que le groupe français entendait rester un partenaire d’Avtovaz et qu’il serait «autre» de l’Etat russe dans la restructuration de la compagnie.

Pour rappel, le groupe français avait acquis 25% du capital d’Avtovaz plus une action pour une somme de 1 milliard de dollars en février 2008, dans l’intention affichée de conquérir marché russe, réputé à l’époque le plus appétissant d’Europe.

You may also like...

0 thoughts on “Poutine affiche son mécontentement envers Renault”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE