Poutine affiche son mécontentement envers Renault

Le Premier minitre russe, Poutine, a réagi dans une récente déclaration rapportée au début du mois dernier selon laquelle il pouvait exhorter Renault, qui détient 25% d’Avtovaz, de participer à son sauvetage, le menaçant dans le cas contraire d’une réduction de sa part dans le constructeur russe. Renault réagit par la voie de Christian Estève, directeur général d’Avtoframos, filiale de Renault en Russie, et membre du conseil d’administration d’Avtovaz, qui a assuré que le groupe français entendait rester un partenaire d’Avtovaz et qu’il serait «autre» de l’Etat russe dans la restructuration de la compagnie.

Pour rappel, le groupe français avait acquis 25% du capital d’Avtovaz plus une action pour une somme de 1 milliard de dollars en février 2008, dans l’intention affichée de conquérir marché russe, réputé à l’époque le plus appétissant d’Europe.

You may also like...

0 thoughts on “Poutine affiche son mécontentement envers Renault”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • Les premières Peugeot made in Algérie dès 2019
    Après une longue attente le projet d’implanter une usine de montage à Oran à coté de son concurrent Renault Production (depuis 2014), verra le jour après la signature de l’accord pour créer une co-entreprise ...
  • Les utilitaires de l’année 2017
    Le nouveau fourgon de Peugeot affiche des lignes plus cubiques que son prédécesseur. Le nouveau venu de la marque au lion a été élu le van de l’année par le journal français l’argus. Six ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES