Pénuries des utilitaires de 3.5 tonnes

126-11-01

Aussi bien en deux volets ou trois volets, décidément au moment où le marché est submergé par les importations en vue de parts de l’occasion, les utilitaires ne semblent pas suivre la tendance du véhicule de tourisme plus volumineux et plus cher au stockage.

Unanimes les concessionnaires fonctionnent au stock zéro. En dépit de la campagne clim de Renault : le master Renault, par exemple, n’est, non seulement, pas disponible mais en plus le prix affiché sur la pub et celui communiqué à la Safex lors de la FIA et celui communiqué par le service commercial de Renault n’est pas le même

A en croire le service commercial de Renault, les Master châssis long ne sont pas disponibles, en revanche le prix du prochain arrivage est revu à la hausse par rapport à celui annoncé par la pub “Journée clim”. Quant à leur disponibilité, aucune date ne nous a été avancée. Reste le pourquoi de cette discordance. Un des commerciaux tente sans conviction de nous expliquer que les hôtesses de la foire n’étaient pas des commerciaux et que celles-ci ignorent le prix et que cette révision des prix est tributaire de la parité eurodinar, l’argument fluctuation qui reste toujours valable pour justifier le yoyo des prix.

Idem chez Peugeot, plus de boxer ! Un nouveau modèle remplace l’ancien, aucune date non plus ne nous a été communiquée. Nous nous sommes dirigés vers Citroën, plus aucun dans le stock. Il faut passer commande et attendre, il n’existe même pas un dans le show-room. Il est vrai qu’on n’achète pas un utilitaire comme on achète celui de tourisme, mais aujourd’hui cela explique bien pourquoi les clients ont recourt à l’alternative du petit camion plateau et autres qui proviennent de Chine en guise de remplacement du fourgon pour les chargements à fort volume qui répondent à la nouvelle réglementation concernant la circulation des véhicules de transport de marchandise en ville. Au stand de Ford nous nous somme aussi arrêtés. Pas de châssis long, en revanche il en reste quelques-uns de châssis courts. D’autres offres plus onéreuses sont disponibles sur le marché, mais ne cadrent pas avec ce client, qui est aussi lecteur du journal, qu’on a accompagné lors de sa prospection pour acheter son utilitaire. D’autres comme lui doivent être nombreux à s’y rendre pour acheter durant laFIA et qui retourne sans trouver leur compte et préfèrent, à cet effet, se rabattre sur le marché de la location en attendant mieux

 

You may also like...

0 thoughts on “Pénuries des utilitaires de 3.5 tonnes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES