L´occase n´est pas encore morte

114-01-04 L´occase fait toujours peur, malgré l´interdiction des véhicules de moins de trois ans. La panique se lit sur les visages de certains concessionnaires. Les derniers mois de l´année 2005, qui sont la dernière ligne droite avant l´arrivée, ont fait réagir l´ensemble des professionnels où seul le neuf est en compétition. Dans la réalité, tout le monde sait que les spécialistes de l´occase n´ont pas chômé. Ils ont constitué des stocks, il tiendront le coup jusqu´à l´arrivée.
Les concessionnaires les plus chanceux, ou plutôt ceux qui ont pris leurs dispositions ont fait le plein durant le premier semestre, à l´image de Hyundai Algérie qui, sans omettre de regarder dans le rétroviseur, n´avait pas d´autres objectifs que d´atteindre la première place du podium avec le maximum de ventes. Aujourd´hui, il est dans une position de «simple confirmation» même si rien n´est encore joué pour lui, car il lui reste un adversaire et pas des moindres, le Japonais Toyota. Sans vouloir spéculer ni pronostiquer, les chances sont beaucoup plus du côté coréen : deux moddèles phare contre un seul. Hyundai et Toyota sont deux finalistes avant terme, leurs volumes plaident pour eux, à moins d´un miracle et là nous en doutons fort. Renault et Peugeot sont loin derrière. Les Chinois risquent de ne plus avoir de place, selon le dernier dérapage de M. Gurvil qui les accuse d´«investir le marché algérien avec des modèles qui ne répondent pas aux normes de sécurité». Un scandale avant la fin de l´année. Le patron de Diamal a organisé une conférence de presse de trop.

M.C.

You may also like...

0 thoughts on “L´occase n´est pas encore morte”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES