SUIVEZ NOUS

L’AUTOMARCHÉ

  • Le Falcon ne fait plus les affaires de Dassault 18 janvier 2020
    Alors que Dassault Aviation profite à plein de ses contrats à l’export dans le militaire, il fait grise mine dans le civil. Comme prévu, le groupe a livré 26 Rafale en 2019, contre 12 en 2018. Mais il n’a pas atteint son objectif dans le civil, avec seulement 40 avions d’affaires Falcon livrés, contre 41 en 2018, […]
  • [Chronique RH] Excel à l'hôpital ou quand le travail perd son sens 18 janvier 2020
    Il n'est pas nécessaire d'être un spécialiste de l'hôpital public et de son financement - un sujet ô combien complexe et technique - pour être saisi en voyant le témoignage filmé d'Agnès Hartmann, la cheffe du service de diabétologie de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. En quelques […] Lire l'article
  • La prime "Macron" 2020 fait pschitt 18 janvier 2020
    En 2019, les entreprises ont distribué 2,2 milliards d’euros de primes exceptionnelles. Une mesure décidée à la suite du mouvement des Gilets jaunes qui permettait de verser jusqu’à 1 000 euros d’une prime défiscalisée et désocialisée. En 2020, la prime est reconduite, mais conditionnée à la […] Lire l'article

Les sociétés de Trade chinoises à l’assaut dumarché algérien

En dépit de la représentation des marques Dengfeng, CNHTC, Shacman et Fonton sur le marché algérien par des concessionnaires qui opèrent depuis l’ouverture et agréées de nouveau en 2009 par le ministère de l’Industrie mais qui ne sont pas protégées par la levée de l’exclusivité de la représentation, des sociétés de trade de Chine ont la langue aiguisée et se présentent au Salon de Equip auto 2010 pour prospecter des revendeurs ou des acheteurs potentiels des ces marque, qui rappelons-le, font les meilleures ventes de toutes les marques présentes chinoises du marché. Il en existe même celle qui a détrôné des marques européennes leader du marché. D’autres sociétés de trade sont aussi entrées en contact avec notre journal en vue de se faire connaître sur le marché. Celles-ci trouvent que le potentiel pour les marques chinoises sur le marché algérien est beaucoup plus important que ce qui a été réalisé jusque-là. La couverture du marché, pour elles, de ces concessionnaires est insuffisante vu leur difficulté suite à l’instauration du Credoc, nous ont-elles ouvertement déclaré.

You may also like...

0 thoughts on “Les sociétés de Trade chinoises à l’assaut dumarché algérien”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE