Evolution du marché automobile DZ entre 2015-2016 : Les prix vont encore flambés

marche

Les pouvoirs publics n’ont pas encore dit leur dernier mot concernant le secteur automobile, qui a entamé sa réorganisation et restructuration en 2015. Depuis Avril 2015, ou le marché est tombé sous le coup de la loi DZ ‪régissant la définition d’un véhicule neuf à importé en Algérie qui impose ABS, 2 airbags, un régulateur de vitesse ou autre témoin de bouclages ‬de ceintures, oblige certains constructeurs à des investissements (bureau d’étude, fournisseurs, ‬chaine de montage).
Certains pour ne pas dire de nombreuses marques ne proposent pas de modèles dotés de ces équipements exigés par la loi. Avec ou sans ses équipements ces marques ne sont pas attractives au vu de leur prix à la base. On notera parmi les marques qui vont souffriront, les marques asiatiques qui sont appelé à disparaître sur le segment lowcost pour céder le passage au produit Renault made in Algeria ‪tous les modèles dit « entry » (ou « low cost ») vont tirer révérence, en attendant les nouveaux modèles conformément au cadre règlementaires, 30% départ de marché est déjà exclus par la règlementation.
Les nouveaux véhicules super dotés feront leur rentrée en 2016 au rythme de l’application sur terrain du nouveau cadre règlementaire. En plus du surcout des équipements la taxe Véhicule neuf (VN) a été aussi revu en début de ce mois d’août.
Le marché va encore aller en recul en volume contenu du blocage d’ouverture de LC depuis le mois d’avril en raison que les concessionnaires devraient de nouveau être agréer conforment au nouveau cadre règlementaire régissant leur activité.
Selon la source concessionnaire, aucun agreement définitif, n’a encore été attribué, qui selon la même source sans ce fameux document tant attendu des mois le recevront  normalement après dépôt de dossier de conformité le mois de septembre prochain. Entre temps aucune ligne de crédit (lc) n’est autorisée à ouverture. Donc pas d’importations nouvelles, hormis les commandes effectuées avant avril 2015.
Pour poursuivre les mesures de réduction des importations automobiles la banque d’Algérie va plafonné le montant des lignes de crédit à l’importation une dernière trouvaille pour freiner le marché de l’import en attendant le système de cota.

You may also like...

0 thoughts on “Evolution du marché automobile DZ entre 2015-2016 : Les prix vont encore flambés”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • BAIC se convertira à l’électrique en 2025
    Le constructeur automobile chinois BAIC Motor annonce son objectif à l’horizon 2025 l’arrêt de production et de vente des voiture essence et diesel, rapporte mardi le journal China Daily. Une annonce qui correspond à ...
  • Les batterie lithium-ion rapporterait 18,78M€ à Panasonic en 2022
    Toyota Motor et Panasonic ont annoncé mercredi envisager le développement conjoint de batteries pour des véhicules électriques (VE), un partenariat qui pourrait aider Panasonic à accroître son avance sur le marché des batteries lithium-ion. ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES