Le prix de Renault, un coup de bluf ?

162-04-04

La comparaison s’est donc fait uniquement sur la base des fiches techniques, fournis par les deux concessionnaires, cette première initiative, qu’on a voulu assez simple pour ce genre d’exercice, est déjà importante afin de démontrer que le rapport qualité-prix devra être mieux étudier.

Le segment du tri corps qui actuellement fait le bonheur des concessionnaires, cependant le client n’est pas forcément gagnant. La concurrence assez acharnée pour vendre plus et faire du volume a ouvert les portes de toutes les fourberies. L’auto marché, qui commence à s’intéresser de très prés, à cette guerre des prix et surtout à ces modèles de certaines marques qui carburent sur le marché et restent aussi prisés par une clientèle pas toujours mieux informée, s’est essayé a un simple comparatif, afin de déterminer la valeur réelle de ce qu’on appelle les voitures destinées aux pays émergents, à des prix attractifs. Sans surprise aucune, un nombre assez important d’équipements ainsi que quelques caractéristiques techniques, manquent ou font défaut, par rapport au prix proposé. Pour cette première tentative de comparatif, notre choix s’est porté sur un modèle qui se vend le mieux et qui reste jusqu’à l’heure actuelle assez demandé, à savoir Renault Clio Classic et l’autre fraîchement débarqué, qui est Wolksvagen Polo Classique.

Les deux sont des versions essence 1.4 de 75ch, qui sont supposées être au même niveau d’équipement, l’Expression pour la Clio et pack confort pour la Polo. La différence entre la française et la germanique au premier coup d’oeil et qui semble faire la différence pour un client, c’est évidemment le prix et c’est aussi là que commence la première erreur. L’arrivée de la Polo Classique a dévoilé la manière avec la quelle Renault a pu positionner son modèle depuis presque huit ans, les équipements de séries, avec options et les non proposés, (ce qualificatif existe dans la fiche technique du représentant de la marque au losange), constituent la première embrouille. Nous commencerons par un premier exemple, la Clio au prix de 930 000 DA supposée être “une toute option”, il faudra lui rajouter 22 500 DA pour la peinture métallisée, le volant réglable en hauteur n’est pas fourni et cet équipement est donc devenu un vrai luxe et son prix n’a pas été communiqué, mais qu’il faudra rajouter dans le budget pour notre comparatif, car il existe bel et bien sur la Polo Classique. En continuant notre lecture sur ces fiches techniques, on tombera aussi sur d’autres faux arguments, la française est, une fois de plus, avare sur le rétroviseur, poignée extérieur et baguettes latérales aux couleurs carrosserie, sa rivale la germanique les offrent sans faire de chichi. La Clio Classic met la barre très haut en matière de prix pour des équipements censés être à la portée de l’ensemble de sa clientèle, la concurrence doit se porter sur d’autres éléments plus sérieux et convaincants.
Et même sur ce registre, on constate des errements volontaires, quand l’air- bag passager n’est pas inclus, une économie supplémentaire pour le concessionnaire. Renault qui fait de la sécurité son cheval de bataille, se laisse surprendre, pour avoir l’ABS, il faudra aussi encore débourser, alors que dans la Polo, ce système antiblocage des roues existe et avec MSR. Le client algérien a été orienté vers une exigence non efficace, et loin des vrais besoins de confort et de sécurité par des termes qui ne remplissent au fait que la fiche techniques, sinon, à quoi servirait une climatisation à l’intérieur d’une voiture quand les verres ne sont pas athermiques, sur ce point la feinte réside dans la teinte des verres comme option, encore une manière de grignoter quelques autres dinars. La liste peut encore s’allonger, par ces manquements et cette stratégie de marketing déployée par Renault, on en est encore au poste radio K7, alors que les récents constructeurs chinois offrent des Radio CD et même clé USB dans ses modèles entrées de gamme, dans la Polo Classique, il est doté aussi avec fonction de restitution MP3 et quatre hautparleurs.

Clio classic

Sur les deux photos, la différence est claire, même s’il ne s’agit que de poste radio K7 et CD, cet élément renseigne sur les autres éléments aussi importants pour la sécurité et le confort de l’automobiliste, comme les vitres teintées et non athermiques entre autres.

Polo classique

La comparaison s’est donc fait uniquement sur la base des fiches techniques, fournis par les deux concessionnaires, cette première initiative, qu’on a oulu assez simple pour ce genre d’exercice, est déjà importante afin de démontrer que le rapport qualité-prix devra être mieux étudier. Le client algérien pas encore rodé, à lire les prospectus et encore moins à décortiquer les pages de pub se fait embarquer par l’appât es promotions. Un airbag passager, volant réglable en hauteur, ABS, radio, einture métallisée, le ton carrosserie u rétroviseur, poignée extérieures et baguettes latérales, si on s’arrête uniquement à cette liste qui manque, chez la française fabriquée en Turquie, à ombien reviendrait réellement son prix et aussi est-elle réellement concurrentielle. La Polo Classique pack confort, à 1 059 000, donne une assurance pour ne pas regretter son choix, où l’essentiel est fourni. Elle existe avec une seule ersion, et aucune gymnastique pour baisser le prix n’est proposée. Dans la Clio Classic, ça démarre de 761 000 DA, sans direction assistée, ni radio, itres électriques et climatisation… jusqu’à atteindre les 930 000 DA, évidemment épouillée de plusieurs équipements. Si un résultat devait être donné, la Polo Classique l’emporterait aisément.

 

 

 

 

Clio classic essence 1.4 Expression Polo Classique essence 1.4 Pack confort
L’autre argument, le design et la fraîcheur des lignes, la Clio Classic est toujours sur la même base que la bicorps deuxième génération alors qu’on en est à la troisieme. En huit années de production, cette voiture est assez rentabilisée sur les chaînes de montage, son prix est donc assez élevé. La Polo Classique a été restylée et demeure une nouveauté.

Mourad Cheboub.

 

You may also like...

0 thoughts on “Le prix de Renault, un coup de bluf ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • Les premières Peugeot made in Algérie dès 2019
    Après une longue attente le projet d’implanter une usine de montage à Oran à coté de son concurrent Renault Production (depuis 2014), verra le jour après la signature de l’accord pour créer une co-entreprise ...
  • Les utilitaires de l’année 2017
    Le nouveau fourgon de Peugeot affiche des lignes plus cubiques que son prédécesseur. Le nouveau venu de la marque au lion a été élu le van de l’année par le journal français l’argus. Six ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES