PUBLICITE

SUIVEZ NOUS

EQUIP AUTO

L’AUTOMARCHÉ

Le développement de sous-traitance en débat sur Equip auto 2019

th-991x600-algerie.png

 

Le journal L ‘auto-marché et www.lautomarche.com à organise le lundi 11 Mars 2019 sur le salon Equip auto, le rendez-vous annuel incontournable d’Alger dédié à toute l’industrie de l’après-vente véhicules, une rencontre sur la construction du secteur de l industrie automobile qui passe par le développement de la filière de la sous-traitance industrielle et automobile, futurs fournisseurs des industrie de montage automobile dont les capacité sont appelés à augmenter à court terme pour atteindre des volumes incitatifs pour le développement du secteur de la soustrairtance qui reste vierge selon karima Alilatene, journaliste et modératrice de cette journée intitulée “Industry day at Equip auto 2019”.

Plusieurs intervenants ont été choisis pour contribuer à enrichir un débat sur un sujet de grand intérêt national à son aboutissement. Cette industrie automobile naissante qui a fait couler beaucoup d‘ancreou beaucoup de non-dits au sujet des contrats négociés avec les différents constructeurs ou beaucoup de zone d’ombre mérite éclaircissement à fin de conduire à son développement et stimuler les investissements pour porter les taux d intégration local à plus de 50% afin de se badger ces véhicules made in Algeria.
Equip auto a encore une fois de plus offert l’opportunite pour échanger et débattre des opportunités à venir dans le secteur de la sous traitance .Plusieurs thématiques ont été aborder à commencer par l’interet et du poids du secteur industriel de l automobile dans une économie d ‘un pays, un témoignage en guise d eclairage sur la création de richesse, par un secteur tres employeur comme la souligner Mme Alena stojdlova conseillère économique au près de l ambassade de la République tchèque en Algérie, qui est revenue dans sa communication sur l’histoire de l ‘industrie automobile tchécoslovaque qui est devenu internationale depuis l annexion de Skoda au groupe vw. Ce qui en soit lui a  permis de devenir 5e constructeur mondial .

Devenir pays constructeurs automobile n est pas chose aisé pour l’Algerie, il à fallu plus de 30 ans pour négocier des unités de montage avec des volumes ne dépassant pas les 100 000 unités/an, il faudra une vingtaine autres années pour assoir une industrie de sous-traitants. Le processus est enclenché, Mme Djohar Haddi , chef de division soustraitance auprès du
Ministère de l’Industrie et des Mines est revenue longuement sur les aspects incitatifs en terme de mesures fiscales pour promouvoir cette industrie portée dans la LF mais aussi des filières identifiés dont des investissements sont aussi encours pour le développement Industriel et Technologique

Mr. Rachid MERAH, Directeur Général, Perspective solutions – Expert en IATF 16949 – 2016 a à son tour souligner du comment passer le cap de fabricant de composants automobile à un équipementier de première monte, en qualité de fournisseur des industries de montage qui exige le respect de la norme et certification de qualité produits , des processus de fabricants et du management, avant d‘être éligible.
Le directeur général de Gif filtre a en l’occurrence a présenté son parcours en qualité de fournisseur homologué Psa.

Au pannel des constructeurs : TMC et Renault trucks

Mr Mokhtar Chahboub est revenu sur le choix du groupe TMC qu’il représente . Il s’agit selon le communicant, qui n ‘est plus à présenter , le “doyen des ingénieurs mécanique”, ancien pdg Snvi   qui connait plus que personne le dossier industrie automobile en Algérie d mmodèle économique qui répond le mieux l’integrAction   en interne , pour aller vite dans le processus d augmentation  du taux d intégration exigé par le     cahier de charge, qui prévoit 15% à la fin de la troisième année du lancement de l usine  de montage et d un taux de 45% à la fin de la cinquième année.

En amont à son usine de montage , TMC selon Mokhtar Chahboub développe et investit dans des  unités de fabrication de composants mécaniques, accessoires et voir même d ‘un centre tôlerie emboutissage. Sans cela , il serait impossible d à poser le label “wmi “qui est Le marquage  du made in Algeria conclu le conférencier à l’endroit de l‘assistance composée de professionnels de l après vente et de la presse .

Renault Trucks marque son retour sur Equip auto

Le véhicule industriel qui est une solution de transport n‘est pas en reste de la  chaîne pour réduire les coûts aux entreprises de transport qui compte investir le continent.
De nombreuses unités de montage ont aussi arraché le quitus de production nationale. A l ‘exemple de Renault trucks , acteurs historiques des plus de 16t qui a pris part à cette matinale “Industry day at Equip auto 2019”;

renault trucks a saisi cette occasion , tribune d’Equip pour présenter son projet industriel qui a finalement vu le jour;
Renault trucks qui est passé dans le groupe AB Volvo n ‘a pas marqué l occasion de faire remarquer à l’assistance fort nombreuse son retour sur le marché après une absence sur le marché depuis 2016.  D ‘emblée  Mr.Stephane Harmond Dg de la filiale annoncé en avant première  la couleur, à savoir que le premier camion sortira de la chaîne de Blida , le 24 Mars prochain .et qu’il y aura pas mois de cinq gamme à monter des kCet D.

Mr Adjtouteh Dg de soprovi, la joint venture entre Renault trucks détenant 30% du capital et le Group Souakri qui est l’actionnaire majoritaireà hauteur de 70%. A présenté à son tour l usine dont les capacités sont de 2000unites par an. et que les cadence attendu de 10vehicules /jour seront atteint dans quelques mois.

Le modèle économique de ce projet industriel annonce dMr Mahdi buyer pourchasseur du group ABVolvo auquel appartient RENAULT TRUCKS est d’intégrer plusieurs composants produit localement,et  60 fabricants ont été  identifiés et  consultés dont cinq retiennent déjà l’attention et pourrait être éligible pour fournir les prochaines productions des la première année conclu le communicant, qui y travaille pour que le processus soit mis en place dès le lancement de l’usine .

Karima Alilatene

You may also like...

0 thoughts on “Le développement de sous-traitance en débat sur Equip auto 2019”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE