L´automobile à la 38ème Foire internationale d´Alger

La Foire internationale d´Alger a été le théâtre d´une bataille des poids lourds qui tiennent pour cible toutes les entreprises et visiteurs professionnels qui ne ratent pas l´occasion de s´y rendre ne serait-ce qu´une seule fois à la foire pour d´éventuelles bonne affaires. Man, un des leaders du poids lourd sur le marché qui assemble ces camions localement, se voit concurrencer par un MazMan, un nouveau importateur des camions Man assemblés en Russie.

105-03-02 105-03-05

105-03-03 105-03-06

Mercedes Bergerat, lui, pris dans l´étau de Hyundai, Renault et Famoval, s´est vu dans l´obligation d´organiser une conférence de presse non pas pour présenter ses nouveaux produits, mais pour décrier les conditions lamentables dans lesquelles s´est tenue la 38e Foire internationale. M. Dell, directeur commercial de Bergerat Monneyeur, au troisième jour de la foire, dresse un bilan négatif quant à l´organisation et le dispache des espaces d´expositions au sein de la SAFEX qui, d´après lui, ne sont connus que dix jours avant l´ouverture de celle-ci. L´autre bataille, la plus importante, est celle que les Chinois déclarent aux véhicules européens disponibles à partir du plus faible tonnage au plus gros tonnage représentant respectivement les utilitaires et les véhicules industriels.

On dénombre pas moins d´une dizaine d´exposants et on notera aussi de nouveaux venus, à l´exemple de Dong Feng, Shac Steyr Chana, Foton Evo, Changlin Harbin, etc. Ceux qui n’ont pas exposé sont aussi nombreux ; ils attendent les salons spécialisés tels que celui de l´automobile ou des travaux publics pour ceux dont la gamme est élargie jusqu’aux camions et autres engins pour se manifester. La concurrence à venir aussi bien sur le marché du tourisme ou du lourd sera, désormais, celle des chinoises contre européennes.Au niveau des utilitaires légers, le marché est totalement acquis aux marques chinoises. Et la concurrence est totalement chinoise. Elles proposent des produits selon la demande du marché. L´élargissement de leur part de marché est plus que garantie avec le nouveau plan de circulation qui stipule l´interdiction de circulation des gros tonnages dans les villes. Seuls les produits chinois répondent à cet état de fait et, de surcroît, à des prix imbattables ; ils varient entre 350 000 et 900 000 dinars pour des volumes de chargement accessibles aux zones d´interdiction

You may also like...

0 thoughts on “L´automobile à la 38ème Foire internationale d´Alger”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES