La qualité et la sécurité sont notre credo

154-13-01

Un créneau qui n’arrête pas de se développer pour ne pas dire exploser en Algérie, est certes celui de la location de voitures. Sans tambour battant, nombreux sont ceux qui se sont mis sur le terrain et voient leurs agences fonctionner en continu sans interruption. La demande est plus qu’importante par rapport à l’offre, et la concurrence ne s’est pas encore affichée. Tout le monde possède une clientèle, à majorité pas exigeante car, la disponibilité des véhicules n’est pas toujours évidente. La presque totalité des agences affichent pratiquement les mêmes prix et conditions. Ce domaine demeure très discret, pourtant il n’y a pas une ville ou même de petites communes où ne peut exister une agence. “Ça pillule comme des champignons à travers le territoire national, cependant nombreuses de ces agences travaillent d’une manière aléatoire et où le professionnalisme n’est sûrement pas le maître mot. Les spécialistes de la location aux dimensions internationales qui ont pris conscience du marché algérien n’ont pas hésité” à s’implanter par le biais de leur représentation ou par des franchisés. On en dénombre au moins quatre: le premier à trouver un partenaire est Europcar, puis a été suivi par Hertz et les autres (à découvrir dans notre prochaine édition). Pour ce numéro, nous nous sommes rapprochés de Europcar, où on a rencontré son directeur général, qui nous parle de ce métier et ses conditions, et à travers l’entretien, vous découvrirez qu’une agence de location de voitures n’est pas une mince affaire et exige des engagements et un suivi permanent. Les voitures louées ne peuvent dépasser une certaine durée d’utilisation. Pour mieux comprendre ce domaine et ne pas se faire embarquer dans de mauvaises aventures, suivons M. Lotfi Admane dans cet entretien qu’il nous a livré.

L’auto-marché : Pour commencer, nous voudrions savoir si vous êtes seul en tant que franchisé sur le territoire national ?
M. Lotfi Admane : Aujourd’hui nous ne sommes pas seuls à être installés en Algérie; cependant, nous sommes les premiers à venir en tant que franchisés, et on existe depuis le mois de mars de l’année dernière, où on a aussitôt participé au Salon de l’automobile d’Alger; de ce fait, on est totalement opérationnels.

Vous venez donc de démarrer, et vous avez un an d’existence, votre parc roulant est composé à l’heure actuelle de combien d’unités ?
Nous sommes en possession d’une flotte de 150 véhicules toutes catégories confondues et nous sommes actuellement en train de développer deux autres produits, à savoir le service limousine et celui de l’utilitaire.

Avec 150 véhicules pour le départ, êtes-vous satisfait, et êtes-vous arrivé à constituer une clientèle ?
Il y a trois grands marchés à couvrir, celui du segment de la longue durée que nous évaluons pour l’instant à 60%, de la moyenne durée qui est de 10% et enfin 30% pour la courte durée. Nous avons constaté que celui de la moyenne durée n’est pas assez développé en Algérie; on est en train de le promouvoir car, il n’est pas réellement connu. Dans ce segment, la clientèle est assez spécifique à l’image des gens de passage ou pour des missions de deux à trois mois dans une région ou une ville donnée.

Nous savons tous aujourd’hui que le marché national est très demandeur et il existe un nombre impressionnant d’agences de location, qui dans leur majorité, ne répondent pas aux normes. Cependant pour ceux qui font le plein, ne craignez-vous pas cette concurrence plutôt anarchique ?
Nous sommes une agence professionnelle, nous avons une charte de qualité avec tout un programme de contrôle, et des responsables de Europcar viennent régulièrement en cours d’année inspecter le service et la flotte, c’est ce qui nous différencie des autres agences. Même si nous ne nous considérons pas comme une grande agence, nous assurons la qualité, et nous avons une grande marge de progression. Nous projetons d’ici à deux ans d’atteindre les 500 véhicules et dans le moyen terme, c’est-à-dire dans cinq ans, nous aurons nos 2 000 véhicules.

Un contrat d’envergure

150 poids lourds et 50 utilitaires loués

En moins d’un an d’existence, Europcar a réussi à décrocher un très gros contrat de longue durée sur un segment assez important. Il s’agit de 150 poids lourds et 50 petites camionnettes et autres utilitaires. Cette opération est avantageuse pour ce professionnel de la location, puisque le contrat lui donne l’avantage d’associer son logo avec celui du client. Les véhicules qui sillonneront le territoire national ainsi que les artères de plusieurs villes d’Algérie lui permettront de véhiculer son image.

Il est clair que pour les gros portefeuilles et les contrats d’entreprise de longue et moyenne durée les conditions sont connues, qu’en est-il des clients occasionnels de courte durée et des bourses plus ou moins limitées ?
Nous avons acheté une franchise de Europcar avec des conditions de qualité et de service et nous avons un cahier des charges auquel on doit répondre et je vous signale qu’avec tout ça nous avons une grille tarifaire la plus accessible dans toute l’Algérie, et là je ne dis pas que nous sommes les moins chers sur le marché mais c’est notre rapport qualité-prix qui nous positionne sur cette échelle. Donc, il ne peut y avoir de comparaison à une majorité de loueurs pas encore professionnels qui existent actuellement en Algérie.

Justement sur quel critère est fixé le barème des prix ?
Nous sommes dans un pays où la politique des prix est libre, et nous avons fixé nos prix d’abord par rapport à la qualité de la flotte, ensuite à nos objectifs et aussi à la concurrence, et c’est pour cette raison que je disais qu’on a une grille tarifaire la plus accessible et qui répond parfaitement à l’exigence et aux soucis de nos partenaires et clients.

Mais aujourd’hui, vous n’êtes pas seul à être ce professionnel de la location, il y a trois autres qui se sont implantés depuis, la concurrence risque de se faire entre labels et plusieurs de ces petites agences risquent de disparaître..?
Je ne leur souhaite pas de disparaître car, en réalité, ce sont eux les pionniers, il y a toujours eu des petits professionnels et artisans comme il existe de grands noms et des labels pas uniquement dans notre métier, mais dans tous les domaines d’activité. Aussi, notre objectif est de nous positionner parmi les grands. Ce que nous souhaitons par contre est que cette corporation se professionnalise. Car, ce métier est très sensible; nous louons des véhicules et ce sont des êtres humains qui sont à bord, alors on n’a pas droit à l’erreur, donc imaginez un peu notre responsabilité. C’est pourquoi, au risque de me répéter, notre charte ne nous permet pas de nous soucier de prime abord sur les tarifs. Notre credo est la qualité et la sécurité.

Jusque-là êtes-vous présent sur tout le territoire national et c’est quoi vos objectifs ?
Nous avons un programme de développement pour les deux prochaines années au cours desquelles on aura 15 agences reparties à travers le territoire national. Nous prendrons le temps qu’il faudra pour mieux nous installer et pouvoir assurer d’une manière réelle des prestations de qualité. Comme on a fait avec notre première agence à Kouba avant d’en lancer une autre un mois après à l’aéroport d’Alger et nous visons aussi les grands hôtels.

M.C

You may also like...

0 thoughts on “La qualité et la sécurité sont notre credo”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES