PUBLICITE

EXOL une marque de lubrifiant vue à Equip auto

Rencontré sur stand à Equip auto ou il enregistre sa première participation
Tarik malti, directeur commercial Exol-Algérie

EXOL Lubrifiants Ltd UK en  accord d’exclusivité avec EXOL ALGERIE a ouvert,   à un récent  investissement  dans la capitale de l’Ouest, Oran , dans une usine de  « blinding  »  des huiles minérale et de synthèse  pour divers secteurs notamment automobile , l’industrie , l’agricole,  le rail et le maritime. Cet accord exclusif  à long terme donne à EXOL Algérie le droit de mélanger et de commercialiser l’intégralité des produits EXOL dans la nouvelle usine algérienne. 

Entrée en production depuis le  second semestre 2018,  « EXOL Algérie dispose d’une des plus  moderne installation de mélange de capacité  40 000 MT / an qui permettra à EXOL Algérie de répondre à la demande croissante de lubrifiants à travers l’Algérie », nous apprend,  Omar Amin,  le directeur général rencontré sur Equip auto Algeria 2020.  

Arrivé  parmi les derniers, en qualité de marque de lubrifiants,   mais 2e privé à investir, sur un marché algérien  qui abrite l’ensemble des acteurs du marché mondial à travers des  importateurs distributeurs des marques comme , Liquimoly, elf, wolf,…,  Castrol,  aux cotés  des leader nationaux Sonatrach, Naftal, qui tiennent  la dragée haute à l’ensemble des concurrents  incluant ,   Total qui prochainement entera en production   à Oran. Exol est le second  investisseurs privé, après Sopremac investir dans le mélange des huiles, on avance aussi que Naftal va aussi s’ y mettre avec un partenaire grec.

 Exol Algérie ne compte pas rester en marge de la concurrence, en quelques mois, avec un seul shift, elle a réussi  à se rendre visible sur le marché en mettant 30 000 Mt , dans un marché de 250 000 Mt /An, face à une concurrence  des plus  rude,   en prix imposé,  par  les plus  nantis sur un marché  a tenu à nous le préciser,  Tarik Malti,  directeur commercial de cette marque d’origine Britannique. qui n’a pas manqué de nous indiquer que les capcité  avec le 3×8  pourra atteindre 60 000 Mt/an .  Indiquant, au passage qu’il s’attend à une chute des prix chez  les importateurs avec la levée totale des taxes douanières, en juin prochain si les accords de libre échange avec la zone Euro sont levés, ceux qui peut-être ne se joue pas en faveur des investisseurs locaux.   A ce propos , Omar Amin,  le directeur général , interpelle  les pouvoirs publics , à reconsidérer  en  mettant  en place des mesures de protection des  fabricants face  au marché des  importateurs. 

Mais  la bataille n’est pas encore gagnée pour les importateurs , étant donnée que le coût  d’énergie  et de main d’oeuvre en local est moins onéreuse qu’en Europe , ceux qui probablement sauvera, leur investissement, et qui de plus si Sonatrach augmentera ses capacités de production en matière première, ceux-la inverserait  à terme la vapeur en faveur d’une production locale, tenait -il à conclure avec cette note d’optimisme. Au rappel , le marché des lubrifiants est un marché régit par un   agreement aussi bien pour les importation que pour les mélangeurs.

K.A.

 

 

You may also like...

0 thoughts on “EXOL une marque de lubrifiant vue à Equip auto”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>