Diamal s’insurge

Salons 1 628 vues 0 0
121-03-02

General Motors, par le biais de son représentant exclusif en Algérie Diamal, dément être associé aux produits exposés par la société tunisienne IMM (Industries Mécaniques Maghrébines) lors du Salon de l’automobile d’Alger.

121-03-03

Diamal, par un placard publicitaire paru dans un quotidien national, se démarque de la représentation des pick-up d’origine chinoise que IMM commercialise car non autorisé à maintenir les véhicules utilitaires Isuzu en Algérie. General Motors ne veut en cas aucun assurer la qualité et la garantie, car selon son représentant ils ne sont pas d’origine GM. Cette affaire qui ne fait que commencer connaîtra sûrement une suite dans les prochains jours. Pour rappel, elle n’est pas la première du genre ; lors de ce même Salon, Elsecom a, lui aussi, été épinglé par Sovac pour avoir exposé la VW Jetta ramenée de Chine, pourtant, il existe un représentant exclusif de cette marque qui est le seul autorisé par le groupe VW à la commercialiser. Connaissant le patron de Diamal, très vigilant par rapport aux marques qu’il représente, M. Gurvil ne lâchera pas du lest et ne s’arrêtera sûrement pas là. Pour l’heure, on ne sait toujours pas si les pickup que IMM a exposé sont homologués. L’auto-marché prendra langue avec les deux concessionnaires pour en savoir plus, il y va de l’intérêt du marché de l’automobile en Algérie en général et du consommateur en particulier. Encore une autre affaire à suivre.

J.J Dessailly

You may also like...

0 thoughts on “Diamal s’insurge”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES