A l’heure de la vraie concurrence

Karima AlilateneL’actualité automobile au mois de juillet est avant tout cette batterie de mesures qui affligent le marché automobile. En l’espace de quelques jours, un bouclier anticroissance sur le marché automobile s’est déployé en passant par plusieurs mesures, à commencer par les agréments qui tardent à venir en passant par la décision du ministre des Transports de désengorger le port d’Alger et de réorienter sur les ports annexes l’activité de débarquement des navires, avant la promulgation de la loi complémentaire 2009.
Et à travers certaines taxes directes et indirectes sur le véhicule, le concessionnaire va sûrement avoir une incidence sur l’évolution du marché algérien, qui déjà a connu une première baisse de 10% au 1er semestre risque encore dans les prochains mois de chuter de 25% et voire plus.
Comme nous l’avons dit dans les éditions précédentes, 2009 sera une année charnière pour le changement du paysage automobile en Algérie. Il faut s’attendre à d’autres mesures dans les six mois à venir (LFC 2010).
De ce fait, fini la recréation, le marché appartiendra désormais à ceux qui s’y sont préparés à cette nouvelle réorganisation du marché que certains croyaient acquis. Les pouvoir publics, après avoir “subventionné” le marché à travers les crédits et diminutions de taxe douanière et autres mesures, le voilà qui change de cap.
L’intérêt avancé par les pouvoirs publics de ralentir les importations automobiles n’est non seulement pas cerné par les concernés ni non plus par les concessionnaires qu’il dénombre à 96.
Tout semble s’opérer dans le flou depuis le début de l’été, on avance d’abord normalement le nombre de 96 concessionnaires automobiles postulant pour l’obtention dudit agrément alors que juste la moitié apparaît au Salon annuel de l’automobile d’Alger ou dans ce qu’il y a de plus officiel, l’état statistique des douanes à moins que de nouveaux venus se préparent à investir le créneau et là nous en saurons un peu plus après expiration du délai de prorogation. En dépit de cette tourmente, certains concessionnaire n’ont pas pris de vacances; ils continuent leur offensive comme Brillance et Geely qui lancent leur dernière nouveauté sur le marché qui connaîtra une nouvelle concurrence.

Karima Alilatene.

You may also like...

0 thoughts on “A l’heure de la vraie concurrence”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • BAIC se convertira à l’électrique en 2025
    Le constructeur automobile chinois BAIC Motor annonce son objectif à l’horizon 2025 l’arrêt de production et de vente des voiture essence et diesel, rapporte mardi le journal China Daily. Une annonce qui correspond à ...
  • Les batterie lithium-ion rapporterait 18,78M€ à Panasonic en 2022
    Toyota Motor et Panasonic ont annoncé mercredi envisager le développement conjoint de batteries pour des véhicules électriques (VE), un partenariat qui pourrait aider Panasonic à accroître son avance sur le marché des batteries lithium-ion. ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES