Une citadine pétillante mais anonyme

122-03-01

Suzuki était surtout connue en Algérie en tant que leader des deux roues. Certaines des Suzuki importées depuis quelques années par différents importateurs sont en provenance d’Inde, à l’exemple de R+ ou de l’Alto qui n’ont pas fait long feu sur le marché. Avec la Swift, plus volumineuse, plus aboutie, la marque Suzuki, représentée par Diamal aux ambitions grandissantes, pourrait désormais marcher sur les plates-bandes du segment très concurrentiel des Peugeot 206, Renault Clio…

Avec son look anticonformiste et moderne auquel s’ajoutent deux motorisations 1.3 l et 1.5 l à des prix sympa, cette “Mini” japonaise présente de sacrés arguments mais reste encore anonyme au vu de ses ventes. La revisiter nous permettra de confirmer son style tranché aussi bien du reste de la gamme de son représentant qui commercialise aussi Chevrolet que de ses concurrentes dans le segment en général des petites ou grandes citadines. Cette pétillante citadine, qui s’est vendue à seulement 87 unités au premier trimestre 2006, pourrait poursuivre une sacré carrière si elle venait à être mieux repositionnée. Fringante et dynamique, le design de cette petite Swift est une réussite. Evoquant la très tendance Mini mais aussi un peu dans un segment supérieur, avec ses optiques à la verticale, la nippone s’affiche comme une citadine à l’allure sportive avec ses roues qui sont posées aux extrémités ce qui rappelle que Suzuki est un leader dans le monde de la moto. Elle se situe avec ses 3,69 m de long au niveau de ces deux dernières (hors tout) mais présente à l’intérieur une habitabilité digne du segment supérieur. Correctement motorisée avec deux motorisations essence 1.3 l et une version plus sportive de 1.5 l toutes deux à injection multipoint. Pour mieux la situer sur le marché, qu’on nomme souvent de prix sur ce segment, la Swift se pose comme une alternative compacte et branchée à l’exemple de la Clio, 206, Fiesta et voire même Micra. Elle reste au niveau prix la plus abordable.

Au niveau intérieur

Aussi moderne que son extérieur, avec une planche de bord sombre et agréable ; au chapitre habitabilité, les occupants avant comme ceux arrière sont très convenablement traités. Aussi, la Swift dispose, néanmoins, de rangements nombreux et bien pensés. Du point de vue équipements, la Swift, dans ses deux versions, sont présents : la direction assistée, air conditionné, condamnation des portes centralisée, airbag conducteur et passager, ABS et EBD, lecteur CD, rétroviseur réglable électrique, boucliers avant et arrière au couleur carrosserie. En revanche, les jantes allu et l’ouverture des portières à distance ne sont disponibles de série que dans la version 1.5 l. De plus, son dossier est divisé (60/40) ; une fois rabattu, il permet d’accroître considérablement la surface dechargement qui est d’un secours aux inconditionnels des volumes du coffre, ce qui n’est pas tout à fait en soit un défaut majeur dans ce type de véhicules destinés à une catégorie de clientèle jeune, moins soucieuse de bagage. La Swift pourrait être un bon choix pour le second véhicule de la famille, ou pour les femmes un peu fortunées qui peuvent se permettre une voiture neuve. La Swift brille aussi par son tarif attractif et pourrait prétendre à de meilleurs scores des ventes, si ce n’est son coffre qui semble la pénaliser. Si le marché algérien devient une des priorités pour son représentant concernant les autres produits et s’il souhaite en vendre un peu plus de cette citadine aux fortes chances, il convient certainement de la mieux repositioner par rapport déjà à la Chevrolet Aveo qui est en pleine ascension et qui la vampirise et ce pour une simple histoire de coffre.

Fiche technique

Dimensions (mm) 1.3 L 1.5 L
Longueur hors tout 3695
Largeur hors tout 1690
Hauteur hors tout 1500
Empattement 2380
Voies avant 1470
Voies arrière 1480
Garde au sol 4,7
Rayon de braquage (M) 140
Moteur
Puissance administrative NC NC
Type M13A M15A
Nombre de cylindres, dispostion 04 En ligne
Distribution 16 Soupapes
Cylindrée (cm3) 1328 1490
Puissance Maxi (ch) 92 102
Alimentation

Injection multipoint

Vitesse Maxi sur circuit (km/h) 175 185
Consommation (Norme CEE)
Urbain (L) 8 NC
Extra Urbain (L) 5,1 NC
Mixte (L) 6,2 NC
Transmission
Boite de vitesse

Manuelle 05 rapports

Châssis
Direction Crémaillère
Freinage avant Disques ventilés
Freinage arrière Tambours
Suspension avant Type Mac Pherson avec ressorts hélicoïdaux
Suspension arrière Essieu de torsion et ressorts hélicoïdaux
Pneumatiques 165/70R14 185/60R15
Divers
Nombre de places 5
Carburant Essence sans plomb
Capacité réservoir (L) 43
Equipements de série
  • Air conditionné
  • Direction assistée
  • Lève-vitres électriques avant
  • Condamnation centralisée des portières
  • Airbags conducteur & passager,
  • ABS & EBD
  • Vitres teintées
  • Lecteur CD
  • Rétroviseurs à réglage électrique
  • Volant réglable en hauteur
  • Jantes en alliage léger (version 1,5 L)
  • 3ème feu de stop
  • Fonctionnalité des sièges 60/40
  • Boucliers avant/arrière ton carrosserie
  • Repose-tête avant/arrière
  • Ouverture à distance des portières (version 1,5)

You may also like...

0 thoughts on “Une citadine pétillante mais anonyme”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES