Un lionceau dans la jungle des 3.5 t

Untitled-3211

Le lionceau, ou le petit lion, de son vrai nom Leoncino, est le modèle d’Iveco de 3.5 t à 6 t qui entre en scène, ou plutôt dans la jungle des petits camions. L’appellation n’est pas pour faire dans la figuration, c’est une détermination pour s’attaquer à un marché à fort potentiel. En Algérie, il sera confronté à plusieurs concurrents déjà introduits par Toyota, Renault,Nissan, Isuzu et autres. Cependant, quand on descend de la lignée d’Iveco, le terrain semble préparé, si on considère que les Dealy ont déjà fait le travail qui a dégagé une image de robustesse et de fiabilité.

 

Leoncino est un véhicule compact qui ne présente pas une commodité pour la ville seulement ; il est aussi agile sur les parcours extra-urbains ; il est dans la catégorie des utilitaires légers, disponible avec deux versions de cabines : la première exclusive pour le 3.5 t de 1 635 mm de large pour manœuvrer et pénétrer même dans les espaces les plus étroits des centres urbains.

La seconde, appelée Wilde de 1 935 mm de large, offre encore plus de confort sur les parcours de moyenne et longue durées. Cet utilitaire est doté d’un moteur de 2 798 cm3 diesel, 4 temps, 4 cylindres en lignes-turbocompresseur avec intercooler.

Seront disponibles deux versions en matière de puissance et de normes : la première de 85 kW à 3 600 tr/mn (Euro 2), la seconde de 93 kWà 3 600 tr/mn (Euro3), ce qui permet, donc, de répondre à toutes les exigences d’une clientèle habituée à certaines motorisations, le 116 ch (Euro2) à pompe mécanique simple à gérer et un 125 ch (Euro3) bénéficiant des performances de la technologie Common Rail.

A signaler aussi que deux différentes boîtes de vitesses manuelles synchronisées de 5 et 6 rapports existent. La flexibilité de son châssis et son circuit électrique traditionnel lui permettent d’adapter facilement des équipements pour en faire un véhicule sur mesure.

Sa gamme est donc assez vaste lui donnant la possibilité d’atteindre un poids total autorisé en charge de 6 tonnes. Pour l’histoire, ce nom donné à cet utilitaire léger d’Iveco a existé dans les années 50 et 60 sur le modèle OM, fabriqué dans une des lignes des ateliers de Brescia qui par la suite, en 1975, donna naissance à l’actuelle marque Iveco. Pour les Italiens, l’Histoire ne s’arrête jamais, comme la qualité et la fiabilité. L’autre côté fort de Leoncino, qui est aussi dans les gènes du constructeur, c’est sûrement le design interne et externe, une tradition qui renforce le caractère et l’image du véhicule. Ce «little lion» allie modernité de conception, fiabilité et une simplicité de réparation, un concentré pour une agressivité commerciale.

Amine Faradj

You may also like...

0 thoughts on “Un lionceau dans la jungle des 3.5 t”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES