Une réplique aux appétits aiguisés

147-03-04

Tout le monde (presse) en parle comme d’un heureux événement chez la marque nippone.
Toyota-Algérie semble changer d’attitude en moins de deux mois, après l’annonce en mars dernier que le D4D n’est pas au menu de ces importations, en raison principalement que les carburants algériens ne sont pas compatibles à cette technologie du diesel qui risque de porter un coup à l’image de marque de celles-ci qui, sûrement, va générer des coûts de garantie faramineux.

Sentant probablement une menace qui donnerait raison à une cohabitation avec un deuxième importateur, l’actuel importateur veut emboîter le pas à toute initiative en introduisant le D4D dans un véhicule haut de gamme, ce qui en soi ne gênerait pas vraiment en terme d’investissement en SAV et garantie, étant donné les faibles volumes dans ce segment de marché.
Belle réplique ! Si la motivation première est de barrer la route à des tentatives de seconde représentation.

You may also like...

0 thoughts on “Une réplique aux appétits aiguisés”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES