Générosité sur toute la ligne

127-12-01

Dévoilé au Salon de l’automobile d’Alger en même temps que celui de Genève, le nouveau Santa Fe est disponible en concession. De grands changements apparaissent au niveau design et dimension, mais c’est sous le capot qu’ont eu lieu les modifications. Le nouveau Santa Fe est désormais plus puissant : il développe 150 ch.

127-12-02

Ce lancement commercial, qui vient à temps, du dernier né semble préfigurer une autre bataille sur un autre segment de marché. Hyundai, après avoir bouleversé la donne sur un marché à consommation traditionnelle européen où il a réussi à s’imposer en maître incontesté aussi bien sur les ventes totales annuelles que sur certains segments de tourisme et autres camions utilitaires, vient chasser sur une terre de prédilection japonaise.

127-12-03

Le tableau de bord bénéficie d’un rétro éclairage bleu nuit et d’un volant ajustable en hauteur et en profondeur.

Dans cette arène d’obédience japonaise que l’on puisse dire du nouveau Santa Fe est qu’il semble armé face à ses concurrents. Grosso modo, la nouvelle génération gagne 18 cm en longueur, 5,5 en largeur et 5 en hauteur; quant à son empattement, il gagne 8 cm pour atteindre les 2,70 m ce qui permet, par la même occasion, de lui greffer une troisième rangée de sièges escamotables. Avec son mètre de profondeur et ses 774 dm3, le coffre, sièges d’appoints repliés, permet un volume de chargement énorme et lorsque l’on rabat les banquettes arrière, il atteint les 1 582 dm3, quasiment un record pour la gamme.

127-12-04

Caractéristiques techniques

Type 4 cylindres en ligne/ 4 soupapes par cylindre (16S/HLA)
Cylindrée 2188 cc/Diesel
Distribution Double arbres à cames en tête (2ACT)
Alimentation Système électronique d’injection directe à rampe commune (CRDI)
Puissance 150 chevaux à 4 000 tr/mn
Vtesse maxi 180 km/h
Boîte à vitesse Manuelle à 5 rapports
Capacité réservoir 75 litres
Freinage Double circuit en X avec ABS et répartiteur électronique de freinage

Équipements extérieurs

Barre de toit – Jante alliage – Peinture métallisée – Poignées de portes extérieures chromées.

Sécurité passive

Airbags frontaux conducteur et passager – Ceinture de sécurité AV à prétensionner et limiteur d’effort

Sécurité active

Contrôle de trajectoire électronique (ESP) – Direction assistée – Projecteurs additionnels antibrouillard – Rétroviseurs extérieurs électriques dégivrants Système antiblocage de roues A.B.S avec EBD (répartiteur électronique de freinage)

Protection

Verrouillage centralisé à télécommande

Confort

Climatisation avec filtre – Lampe de courtoisie dans les portières AV – Lampes de lecture AV/AR Miroirs de courtoisie éclairés – Ordinateur de bord – Sellerie cuir – Siège conducteur réglable en hauteur + réglable lombaire – Vitres électriques (à descente automatique côté conducteur) – Volant cuir réglable.

L’intérieur : le Santa Fe offre un habitacle luxueux

De gros progrès également sont enregistrés pour l’intérieur. La première des choses qui frappe lorsque l’on prend place dans le siège conducteur est qu’on se sent bien dans le Santa Fe II et qu’on le trouve totalement différent de la première version.
Les sièges en cuir avec les coutures bordeaux nous font penser au style atypique, le rétro éclairage bleu des instruments de bord ainsi que le mélange alu et bois de la planche de bord font un effet agréable au regard. Le volant est réglable en hauteur, revêtu en cuir foncé couleur de la planche.
L’ergonomie est sans reproche, toutes les commandes étant facilement accessibles et bien orientées vers le conducteur. Plusieurs compartiments de rangement rendent l’intérieur du Santa Fe pratique et logeable. Cet utilitaire de luxe peut accueillir confortablement cinq passagers avec amplement d’espace cargo.
Au niveau équipement, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est complet : climatisation bizone, deux airbags, vitres électriques à l’avant et à l’arrière, jantes 17 pouces, autoradio CD, tout est de série. Au niveau de la sécurité, on peut “Cruiser” tranquillement puisque le nouveau dispose de l’ESP.

127-12-05

Un v6 plus puissant et silencieux
La version d’essai du Santa Fe II est équipée du diesel 2.2 litres CRDI de 149 chevaux, adjoint à une boîte auto cinq rapports. Il déplace sans peine aucune les quasi 1 911 kg (2 t). A bord, pas un bruit, pas un grincement de siège ni plastique, tout est bien fixé et homogène. L’ambiance intérieure est agréable et confortable. Même si au démarrage le CRDI se fait entendre, une fois sur la route à grande circulation, même en donnant des coups d’accélérateur, celui-ci reste silencieux.

127-12-06

Le coffre propose plus d’un mètre de long pour un volume de 774 L en configurations normale et pourra atteindre le double en rabattant les sièges arrière.

D’autres équipements de rangement subtiles sont aussi bien pensés. Deux espaces rangement pour lunettes, une attention prêtée à monsieur et madame. Ainsi, Hyundai sort des sentiers battus pour ne pas perdre de vue aussi la clientèle raffinéet familiale.

127-12-07

Deux bacs de rangement bien pensés situés sous le plancher, ce qui permet un gain de chargement en plus.

Le Santa Fe est proposé dans deux moutures : un moteur 2.2l CRDi couplé à une boîte auto version (que nous avons essayé) proposé à 2 850 000 dinars. L’autre version couplée à une boîte mécanique est proposée à 2 750 000 dinars..

Thissas C

You may also like...

0 thoughts on “Générosité sur toute la ligne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • Les premières Peugeot made in Algérie dès 2019
    Après une longue attente le projet d’implanter une usine de montage à Oran à coté de son concurrent Renault Production (depuis 2014), verra le jour après la signature de l’accord pour créer une co-entreprise ...
  • Les utilitaires de l’année 2017
    Le nouveau fourgon de Peugeot affiche des lignes plus cubiques que son prédécesseur. Le nouveau venu de la marque au lion a été élu le van de l’année par le journal français l’argus. Six ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES