150 projets et 23 milliards de dollars dans les travaux publics

133-12-01

Après les voitures de tourisme, l’utilitaire, le transport et le lourd, c’est un autre créneau qui s’ouvre avec force. L’Algérie en plein chantier, les travaux publics constituent la plus grande part en matière de financement, et les engins sont un maillon importantet indissociable de la chaîne. “On compte à l’heure actuelle quelque 2 000 projets déjà lancés à travers le territoire national pour la construction de voies express, d’autoroutes, des voies rapides et d’aéroports.”

Cette déclaration émane du ministre des Travaux publics, M. Amar Ghoul, lors de la dernière conférence à la Safex, en marge du Salon international des travaux publics organisé dans la même enceinte trois jours plus tard. Amar Ghoul, à la tête d’un secteur des plus actifs, annonce aussi : “150 projets d’études sont répartis entre routes, autoroutes, infrastructures portuaires et aéroportuaires”. Ces seuls projets vont absorber quelque 23 milliards de dollars, selon le même conférencier.
Si l’on pense que la bataille entre concessionnaires n’a pas commencé, ça serait une erreur. La quatrième édition du Salon international des travaux publics nous a donné un avant-goût de ce que sera la concurrence dans les mois à venir.
Le plus ancien est connu, par la marque et celui qui la représentent, à savoir Komatsu du groupe Hasnoui, a déjà une longueur d’avance dans le domaine et prend une option assez sérieuse sur certains modèles. Il est actuellement cette référence qu’on veut à tout prix rattraper, sinon gêner. Il faut citer d’autres marques traditionnelles dans le paysage des engins, à savoir Caterpillar et Liebherr. Hyundai a fait déjà une percée, même si cela reste insuffisant, car le terrain demande une connaissance pointue du client et de son besoin. L’engin est décortiqué jusqu’au moindre détail, c’est la façon de faire des professionnels des chantiers et des gros oeuvres, en un mot des travaux publics.
Les Chinois, qui sont redoutés dans le bâtiment et les travaux publics, détiennent aussi la construction des engins. Les marchés sur lesquels ils sont déjà à l’oeuvre en Algérie leur permettront d’ouvrir une brèche pour se placer.

You may also like...

0 thoughts on “150 projets et 23 milliards de dollars dans les travaux publics”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • BAIC se convertira à l’électrique en 2025
    Le constructeur automobile chinois BAIC Motor annonce son objectif à l’horizon 2025 l’arrêt de production et de vente des voiture essence et diesel, rapporte mardi le journal China Daily. Une annonce qui correspond à ...
  • Les batterie lithium-ion rapporterait 18,78M€ à Panasonic en 2022
    Toyota Motor et Panasonic ont annoncé mercredi envisager le développement conjoint de batteries pour des véhicules électriques (VE), un partenariat qui pourrait aider Panasonic à accroître son avance sur le marché des batteries lithium-ion. ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES