Toujours à la hausse

135-11-04

La tendance du marché de l’automobile est au neuf. Il n’est donc pas question, depuis l’interdiction des importations de moins de trois ans, de parler du marché global, occase comprise. Le neuf ne cohabite plus avec le marché de l’occasion qui est défini par les importations des particuliers (moins de trois ans). Il le sera désormais avec celui de la la revente.
Aujourd’hui, il question des états de ventes par concession. Si nous devons comparer les importations 2005 à 2006, certes le marché des concessionnaires a augmenté même si cela n’est pas visible pour certains, celui-ci étant investi par plusieurs marques, pendant que d’autres se préparent à débarquer. Désormais, les parts de marché se segmentent de plus en plus en faveur des produits simplifiés par les asiatiques qui proposent un bon alternatif prix.
Sur ce marché du neuf règne uneambiance de dominant et de dominé, et dans ce magma de marques, il se distingue environ cinq marques qui dominent le marché.
En revanche, aucun chamboulement n’est survenu à la clôture de l’exercice 2006 sur l’ordre des occupants du podium. Hyundai est, pour la deuxième année consécutive, numéro un des ventes par marques, il domine ainsi le quatuor des acteurs principaux du marché de l’automobile, à savoir dans l’ordre décroissant : Toyota, Renault, Peugeot et Chevrolet.

135-06-01

Avec 25 865 ventes réalisées au 30 décembre, Hyundai n’a fait que confirmer sa position de leader du marché, qu’il a assurée des les premiers mois de l’année. Une position confortée par les deux modèles prisés sur le marché qui, au fait, répondent à une demande croissante dans le segment des berlines à trois volumes et la micro-citadine. L’Accent est le modèle le plus vendu du marché tous segments confondus. En occupant le haut du pavé des ventes, l’Accent représente 59 % des ventes des véhicules légers de la marque sud-coréenne, soit 12 047 ventes effectuées sur un total léger, sans le lourd, de 20 047 unités, comme ces chiffres l’attestent. Même sans le lourd, Hyundai domine son poursuivant, à savoir l’autre asiatique Toyota. Toyota réalise, sans l’autre marque du groupe Daihatsu, 19 313 ventes. Aujourd’hui, contrairement aux années précédentes, les chiffres n’ont pas fusé à temps, certains, selon les situations, anticipent ou choisissent de les retarder, non pas parce qu’ils pensent que les chiffres soient l’art de mentir avec précision, mais parce qu’ils tablent toute leur stratégie sur la rétention, en attendant la venue du meilleur pour les communiquer. Certains cas extrêmes font dans la rétention qui exprime le souhait d’abolir le podium des ventes, pour des raisons souvent subjectives. Pour ceux-là seul le CA compte.
Les européennes sont toujours talonnées par les asiatiques. Renault qui, lui, a permuté la troisième position du podium, occupée en 2005 par Peugeot, celui-ci arrive en effet à la quatrième marche du podium avec 15 903 ventes. Aujourd’hui, le groupe Renault vend mieux la Dacia que les Renault qui sont en perte de parts de marché.
Renault sans Dacia a réalisé 16 947 ventes. L’autre nouveau conquérant qui se confirme et qui risque de gêner une des marques, ou probablement les deux, est Chevrolet qui réalise de belles performances sur le marché. Son représentant Diamal a pu placer 12 476 modèles Chevrolet avec les autres marques qu’il représente, à savoir Isuzu et Opel. Diamal a franchi pour la première fois la barre des 14 024 unités vendues.

135-11-05 135-11-07 135-11-08

Les marques qui ont le vent en poupe

Que se passe-t-il pour le reste des marques ? Des scores ont été enregistrés ici et là. Certaines marques réussissent à se forger une identité dans le marché par la grâce d’un modèle unique. Dacia par exemple, 95 % de ses ventes sont Logan sur 8 573 ventes, Dacia de la marque roumaine by Renault, 8 162 Logan vendues.
Idem chez Elsecom, représentant de Maruti. Bien que la tendance soit moins accentuée, mais la M800 est le modèle le mieux vendu des Maruti. Sur le total des 7 272, elle représente 6 285 unités écoulées.
Parmi les marques du groupe, Ford a progressé de plus de 7% comparée à l’exercice 2005. Une progression en partie due à son pick up Ranger qui a vu ses volumes passer de 683 en 2005 à 1 119 cette année. En dépit du recul de la gamme Transit dont les volumes se sont rétrécis en passant de 514 (2005) à 312 (2006), Ford a su tirer son épingle du jeu dans la compétition qui anime le marché.

135-11-01 135-11-02 135-11-03

Marque en difficulté de pénétration

Kia est l’autre marque coréenne du groupe sud-coréen Hyundai qui n’arrive pas à se positionner sur notre marché, même si cette année elle a vu ses volumes augmenter de 1 029 unités comparé à 2005.
Plantée sous la barre des 6 000 unités, l’une des marques qui a aussi du mal à décoller en dépit de la qualité de ses produits est Citroën, toujours à la peine. D’autres marques également, comme Nissan qui n’a encore jamais franchi cette barre pour parvenir à augmenter ses volumes de plus de 700 unités, en dépit de cette hausse des ventes due au pick-up. Au vu de son état statistique des ventes, celle-ci s’est faite aux dépends des autres modèles dont les volumes ont égringolé pour le Pathfinder, le XTrail et la Micra.
La marque française Citroën est donc en chute libre, elle évolue en dents de scie depuis son retour. Rien qu’en comparant les deux derniers exercices, la arque aux chevrons a du mal à se placer sur le marché. Hormis le Berlingo qui franchit la barre des 1 000 unités, le reste des modèles est en deçà des olumes espérés sur des modèles totalement renouvelés. Soit 928 unités de manque à gagner par rapport à 2005. Citroën a ainsi perdu environ un millier de lients cette année, ce qui n’est sûrement pas sans causes objectives et subjectives.

Marché de l’import en 2006

Le marché vu par l’import dédouané des concessionnaires est passé de 120 325 en 2005 à 158 624 en 2006, selon l’état du Cnis.

Karima Alilatene

You may also like...

0 thoughts on “Toujours à la hausse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES