SUIVEZ NOUS

L’AUTOMARCHÉ

  • Pour Alstom, la prise du ferroviaire de Bombardier ferait sens 24 janvier 2020
    Contrairement à une fusion avec Siemens, qui aurait donné lieu à une prise de pouvoir de l’industriel germanique, avec le rachat de Bombardier transport, c’est le constructeur français Alstom qui reprendrait la main. Le 6 février 2019, à 11 heures 55, Margrethe Vestager annonçait que l’Europe refusait la fusion entre Alstom et son […] Lire l'article
  • Faute de batteries, Mercedes doit diminuer sa production de véhicules électriques 24 janvier 2020
    Selon le mensuel allemand Manager Magazin, Daimler a été contraint de diminuer de moitié sa production du Mercedes EQC, faute de batteries. Le journal pointe la dépendance des constructeurs européens aux fournisseurs asiatiques.   Une crise des batteries est-elle à venir ? Dans son dernier numéro, la publication allemande Manager Magazin […] Lire l'article
  • Fiabilité et vitesse: Ce que la Computer Vision peut apporter à l'industrie du fast-food 24 janvier 2020
    Dans une industrie comme celle de la restauration rapide, où la fiabilité et la vitesse des services peuvent faire ou défaire une franchise, il est essentiel de proposer une prestation précise, rapide, et axée sur les envies et les besoins des consommateurs. Face à des marges d'erreur faibles et une concurrence élevée, les fast foods […] Lire […]

Pologne : possibilités de la coopération avec l’Algérie dans le secteur automobile

(A droite) : M. Janus Pisz, Conseiller et Chef de service de la promotion du Commerce et des investissements de l'Ambassade de la République de Pologne à Alger.
(A droite) : M. Janus Pisz, Conseiller et Chef de service de la promotion du Commerce et des investissements de l'Ambassade de la République de Pologne à Alger.

Le besoin d’augmenter ces exportations dans le secteur automobile a incité la Pologne a prospecté le marché algérien ou ses flux commerciaux se sont drastiquement crus entre 2013 et 2014. On notera qu’ils sont passés respectivement de 395 Musd à 736 Musd avec une croissance de +87%. Le secteur automobile est le parent pauvre de ces flux. Si en 2014, une seule entreprise a pu effectué des exportations vers l’Algérie. Le potentiel de la coopération algéro-polonaise est toujours très loin d’être épuisé. En 2016,  Equip auto Algeria se sont une douzaine d’entreprises du secteur des composants et accessoires autos  qui ont peuplé le petit ilot de 50 m2 de la mission économique polonaise en Algérie. Les Polonais veulent contribuer à la diversification de l’économie algérienne. Le mot d’ordre de la mission économique polonaise à l’endroits des entreprises en conquêtes est de ne plus percevoir l’Algérie comme un marché commercial seulement, mais un pays d’investissement qui offre des opportunités de partenariat extrêmement avantageuses.

Industrie automobile polonaise
Pologne carL’industrie occupe 25% du Pib, le secteur automobile en 2014 est l’un des secteurs clés de l’industrie polonaise en terme en proportion. Elle occupe  9,7% des l’ensemble industriel. Depuis 2013, la production de véhicules est en hausse avant d’atteindre 661.000 véhicules produits en 2015 soit +11,3% de croissance comparativement  à 2014. Grâce à la fabrication de véhicules, de pièces et d’accessoires en forte croissance, l’industrie automobile polonaise est parmi les plus importantes en Europe Centrale et de l’Est.
Pour certains le chiffre d’une douzaine d’entreprises à la conquête du marché algérien reste insignifiant au vu des 900 entreprises de l’industrie des composants et accessoires automobile polonais  et de même face au nombre d’entreprises chinoises ou indous présente sur Equip auto Alegria 2016. Il est certes les polonais ne sont pas là pour faire concurrence aux asiatiques car il ne se positionnent pas sur le même segment en terme de qualité des ses produits aux normes européenne et au prix de l’Europe centrale, mais il ouvre la brèche en changeant leur perception du marché algérien qu’il place en priorité. Les entrepreneurs polonais cherchent à nouer des partenariats avec les entreprises algériennes et souhaitent partager leur savoir-faire .
Selon les chiffres de 2014 énumérés par Fursa, organisme promoteur de la Pologne dans la région Mena, faisant référence à la source Automotive Suppliers et IBRM Samaret KpmG, le secteur emplois 250 000 dans le secteur et compte 8000 investissements durant la même année d’environ 1,5 Mds ont généré 8000 emplois supplémentaires. La production automobile en Pologne est orienté à +80% à l’export.
En 2014 , elle a généré 15,5% du chiffre d’affaire des exportations polonaise. En valeur elle représente 25,3 Mds d’euros avec un bond +3,0% comparé à l’année 2013. La production et exportation des pièces et composant a généré un chiffre d’affaire de 16,7€ Mds, elle a été le moteur de la croissance du secteur automobile durant l’année 2014 soit selon toujours la même source +6,0%. Les exportations vers l’union européenne représente 85,44% du total des exportations, essentiellement vers l’Allemagne(38%), l’Italie(32%), le Royaume- Uni(8%) , République tchèque (8%)et la France(5%).

Industrie des composants et accessoires : 900 entreprises, 160 000 emplois
Le marché intérieur de consommation polonais étant dominé par les importation des occasions, la politique du pays est en faveur de ces flux d’occasions venant d’Europe, ceux qui en soit a été le moteur d’une politique de changement dans la structure de la production automobile –orienté vers la production de pièces et composants suite à la faible demande intérieure des ventes autos neuves. En effet le secteur est plus que productifs et genrer un chiffre d’affaire de +16 milliards d’euros avec une croissance de +6,5% comparé les exportation 2014 /15. Parmi les 30 plus grands fabricants mondiaux des pièces et composants, 2/3 ont leurs usines en Pologne. la Pologne compte 900 entreprises employant plus de 116.000 personnes, selon l’Association Polonaise de l’Industrie Automobile (PZPM ).

You may also like...

0 thoughts on “Pologne : possibilités de la coopération avec l’Algérie dans le secteur automobile”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

  • Ventes de pneus des membres de l’Etrma en Europe: un marché plus faible en 2019 23 janvier 2020
    Dans un communiqué en date du 21 janvier 2020, l’Association européenne des fabricants de pneus et de caoutchouc a publié son les ventes des membres pour l’année 2019 ainsi que le dernier trimestre 2019.Globalement, pour ...
  • Infographie industrie automobile européene 23 janvier 2020
    L’industrie automobile européenne est l’épine dorsale de l’économie de l’UE, fournissant 13,8 millions d’emplois directs et indirects, investissant 57,4 milliards d’euros dans la recherche et un chiffre d’affaires représentant 7% du PIB de l’UE. ...
  • Marché automobile européen : 2 % de baisse attendu en 2020 23 janvier 2020
     Après une bonne année 2019 ou les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 1,2% dans l’UE, pour atteindre plus de 15,3 millions d’unités, marquant la sixième année consécutive de croissance. l’Association des constructeurs(Acea) ...