Les projets Hyundai, Dfm et Vw se précisent

rebrab

La question de savoir est ce possible d’une ou des implantations industrielle automobile en Algérie ne se pose même plus, les constructeurs ou concessionnaires automobiles disposant devant eux de 2 ans à fin 2017 pour mettre en place un investissement industriel ou semi-industriel imposé depuis 2015 par un cadre réglementaire. Aprés le constructeur français Renault qui avait obtenu des avantages fiscaux et financiers pour implanter son usine de montage d’un mono modèle lowcost symbol , voici arrive Peugeot qui vient à peine de signé le protocole d’accord après l’annonce faite le président François Hollande lors de sa visite en Algérie en 2015.
Les Allemands en qualité de partenaire technologique sont les premiers à investir avec des capitaux privé algérien dont le premier privé à investir dans le montage des poids lourds camion de + de 16 tonnes (Man avec Maghreb truck) ensuite s’est installé Mercedes avec des capitaux (algéro-émirati), les constructeurs françaises en qualité filiale sont les premiers à investir le créneau du véhicule léger avec participation de fonds algéro-francais. Vw vient de confirmer un projet de 100 véhicules pour plus de 170millions d’euros mais est ce le constructeur ou en qualité de partenaire technologique, l’information n’est pas encore diffusé puisque le protocole d’ accord n’est pas encore signé.
Avant l’annonce de Vw de quelques jours, Omar Rebrab directeur général de Hyundai, une des filiales automotive du groupe Cevital a dévoilé dés le début janvier son grand projet industriel multimarque : soient trois lignes de montage pour plusieurs marques dont une pour l’automobile et les deux autres concernent le secteur du lourd bus et engins TP qui viennent se greffer à l’unité Randon qui est aussi appeler a se délocaliser pour recevoir d’autres extension pour produire de nouveaux châssis et gamme de remorque.
Les Chinois ne sont pas en reste multiplient les propositions pour faciliter l’implantation de leur constructeur automobile.
Aprés l’annonce du Emin Auto au capital détenu par des investisseurs turcs de montage de véhicules chinois de marque JAC. Le second a été annoncé par celui du groupe Arcofina avec la gamme faw et avant que le le groupe cevital automotive ne elur emboite le pas avec DFM Des véhicules utilitaires très appréciés en Algérie en raison de leurs prix très abordables.

You may also like...

0 thoughts on “Les projets Hyundai, Dfm et Vw se précisent”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES