Les chinois et les turques en force

equipauto_2014

Le salon international des équipements et services pour tous les véhicules ouvre ses portes du 3 au 6 mars est placé sous le signe du renouveau de l’industrie automobile en Algérie.

Equip prend de l’envol et de l’envergure et pourrait être un vecteur d’annonce pour la future industrie automobile soutient le communiqué de l’organisateur qui explique cette évolution par le fait d’occuper pour la première fois au Pavillon Central du Palais des Expositions des Pins Maritimes ( Safex). La mouture 2014 va encore de nouveau fédérer les constructeurs, les équipementiers, les distributeurs et les professionnels de la maintenance et de la réparation des véhicules automobiles pendant 4 jours sur 10 000 m² d’exposition ou seront réunis plus de 300 d’exposants dont 85% d’internationaux représentant près de vingt pays dont : Espagne, Grèce, Indonésie, Grande-Bretagne, UAE, Italie, Allemagne, Taiwan, Oman, Inde, Tunisie, Malaisie, Pays Bas, Belgique, USA, Japon, Chine et Turquie. 5 pavillons nationaux officiels : Chine – Turquie – France – Pologne – Maroc présenteront une offre complète de plus de 300 marques leaders de l’équipement automobile.

Toute l’industrie de l’after market est mobilisée, on notera , comme l’explicite le communiqué plus de 170 entreprises chinoise et turque .

Des conférences et des rencontre B to B sont au menu de cette édition on notera le dynamisme des polonais qui investisse le créneau et organise à cette effet une journée pour découvrir leur potentiel dans l’industrie de la sous traitance. Les tunisiens ne sont pas en reste et organise en marge du salon à l’hotel Hilton le 5 mars des rencontres professionnelles tuniso-algériennes b to b dans les secteurs des Pièces et Composants Automobiles, Camions, Engins et les Bateaux de Plaisance.

Les dispositions de LF 2014 d’investissement dans l’industrie automobile imposé au concessionnaire illustre de tout l’intérêt porté actuellement au marché de la La sous-traitance industrielle en Algérie qui connaitra un essor dans quelque années.

Celle ci viendra en support à l’installation de l’usine de montage de Renault en Algérie dans la zone d’activités d’Oued Tlélat (Oran) pour la production de la Symbol avec un volume de production initial de 25 000 véhicules/an, l’usine Daimler-Benz à Rouiba pour la production de 16.500 véhicules/an, l’usine de Tiaret pour la fabrication d’environ 10.000 véhicules tout terrain et véhicules légers utilitaires, et une autre usine à Constantine devant produire 26.000 moteurs à refroidissement à eau destinés à motoriser notamment les véhicules industriels, les engins agricoles et engins de travaux publics .

You may also like...

0 thoughts on “Les chinois et les turques en force”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES