Fini l’apprentissage

114-01-04 L’année 2007 est annonciatrice de plusieurs évolutions, et l’ambition n’a jamais été aussi de mise comme sont en train de le vivre certains concessionnaires, il est donc clair qu’on ne parlera désormais plus de dominances sur certains plans événementiels, de communication ou de professionnalisme ou que certains prétendent détenir le savoir-faire. La période d’apprentissage, qui arrive à sa fin, a propulsé les plus ragmatiques sur les devants de la scène automobile, les plus arrogants ne risquent pas de se maintenir. En calquant le meilleur dans ces onnes initiatives est porteur d’améliorations et de la compréhension du marché et du client Algérien .

L’automobile, comme tout autre produit, est fabriquée pour trouver preneur, un acquéreur, donc celui qui achète. A la base, le business n’accepte pas le mèpris. Si on ne cite pas les concessionnaires qui perdent chaque jour leurs parts de marché par des comportements du temps du monopole ou d’un quelconque attachement historique qui, semble t-il acquis, les lois de la concurrence sont là pour rappeler à tout un chacun ses responsabilités. N’avons- nous pas entendu des voix se lever contre ceux qui importaient des véhicules construits par les pays émergeants et destinés pour ces derniers, et qui, aujourd’hui en ont fait leur cheval de bataille, afin de se replacer sur le marché ? La panique a déjà engendré la non maîtrise de la situation.
Le prochain Salon de l’automobile d’Alger, prévu pour le mois de mars prochain, ne sera pas comme les précédents, il apportera cette preuve d’évolution, les stands seront visités selon la conviction du client, la température du concessionnaire le plus fiable ne se mesurera pas par le nombre de “lécheurs de vitrines” ou du positionnement de pavillon. L’automobile est un métier complexe, qui n’accorde pas de récréation et demande plus de présence et d’écoute constante du marché.
Dans ce commentaire, personne n’a été cité nommément,mais tout le monde se reconnaîtra, et nous sommes persuadés que nous sommes sur le même diapason, car la période de l’apprentissage tire à sa fin.

M.C

You may also like...

0 thoughts on “Fini l’apprentissage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES