De la panique à l’euphorie

128-11-03

C’est le big bang automobile qui s’est produit sur le marché du concessionnaire : pour une surprise s’en était une pour le mois d’août dernier qui, de coutume, est réputé être un mois creux. Cela semble le contraire de la tendance passée. Pour certaines marques, ce fut le mois des meilleures ventes : l’exemple de Renault-Algérie qui a battu ses propres records de ventes mensuelles depuis le début de l’année. Soit, 2 810 ventes réalisées, Dacia comprise. Même tendance cette fois chez Ford, même si ses ventes sont de l’ordre de centaines mensuellement, elle a réalisé à son tour sa meilleure vente de l’année durant ce mois d’août où elle a atteint 313 ventes, contre 177 en janvier et 136 en avril, le mois qui a suivi le Salon de l’automobile d’Alger.

128-11-01

Même si les chiffres ne sont pas encore authentifiés par l’Association des concessionnaires (ACA) qui avait prévu dans ses objectifs premiers d’être la source d’émission des statistiques de ventes des concessionnaires par soucis de véracité, nous continuerons, malgré le scepticisme de certains, à établir le podium des ventes selon les diverses sources des concessionnaires.
Nonobstant les doutes que sème les outsiders de la course au podium, il demeure le constat suivant : le bing bang a bien eu lieu aussi pour certains modèles qui ont atteint leur rythme de croisière, à l’exemple de la coréenne Accent qui, de janvier jusqu’au 31 août, est le modèle le plus vendu avec 7 255 ventes. Suivie d’Atos (5 052) de la même marque. Toyota Hilux, qui a été leader des ventes en 2005, tous segments confondus, avec 12 000 ventes, n’a pu trouver que 4 484 acquéreurs pour ces huit derniers mois de l’année.

L’Accent a accaparé la première place des meilleures ventes. Ainsi, Hyundai alterne son succès avec deux segments différents. L’Atos a tenu le haut du classement pendant plusieurs mois, ce qui a permis à Hyundai-Algérie d’être toujours leader, depuis deux années consécutives.
On notera l’ascension de la Chevrolet Aveo, avec 4 941 unités vendues. Elle a réussi à détrôner la Peugeot 206 qui commence à s’essouffler avec 4 438 unités vendues.
Loin derrière la Clio2 du haut de ces 2 600 ventes, elle cohabite avec la Clio 3 (483). Dans la même famille, Clio classic, même si elle a accusé un léger recul est toujours dans ses scores annuels qui ne dépassent pas les 3 000 ventes.

128-11-02

Toyota-Algérie, même s’il a perdu une place dans le classement général du mois d’août, il ne cède tout de même pas sa position dans le segment du Pick Up. Il vient de confirmer, une fois de plus, qu’il est seul maître à bord, avec le Hilux. Son restylage lui a permis d’imposer son “dicktat”.
L’indienne Maruti n’est pas en reste avec ses deux modèles 800 et Zen qui, respectivement, ont été vendus à 2 580 et 2 506 unités pour la même période.
Dans un segment supérieur, toujours selon les états des ventes, la Corolla s’en est très bien sortie faces à ses rivales du segment, avec 2 348 ventes, ce qui n’est pas mal en soi pour la voiture réputée mondialement increvable.

Peugeot 207, succès d’un nouveau modèle
En dépit du net recul de la marque au Lion des ventes totales, au regard des chiffres et de la période, on peut toutefois noter le succès du modèle 207 qui a réussi son lancement, soit par effet de nouveauté soit par bon positionnement tarifaire. Comme les chiffres l’attestent, celle-ci a réussi à se vendre en trois mois d’existence sur le marché algérien à 536 unités, bien loin des anciens scores de la 206 par exemple, mais reste notable relativement à la Modus qui n’a pu trouver que 123 acquéreurs en huit mois.

Taous A

You may also like...

0 thoughts on “De la panique à l’euphorie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES