Après l´occase, le neuf une autre surprise !

114-01-04 L´année 2005 est celle qui a le plus fait bouger les concessionnaires. La suppression officielle de l´importation des véhicules de moins de trois ans par les particuliers, a donné du tonus aux concessionnaires. Les prévisions qui donneraient un volume global de vente de 200 000 véhicules d´ici la fin de l´année est sans doute la raison qui a poussé les représentants des différentes marques de voitures à se lancer dans des remises dépassant les 100 000 dinars.
Seulement, pour prétendre arracher une grande part de marché, la promotion est-elle réellement le seul élément convaincant ? Le client algérien commence à être déstabilisé par ces prix qui “yoyotent ». Les pressions en matière de revente sont faussées ; pour certains on assistera dans les mois à venir et à coup sûr à une perturbation du marché de l´automobile et on s´éloignera de la réalité des prix et des pratiques commerciales réglementaires. Les mois de novembre et décembre sont connus pour être les moins attrayants et les concessionnaires ont déjà peaufiné d´autres stratégies, rentables pour eux et risquent d´être catastrophiques pour le client. On se demande à l´heure actuelle quel est le prix réel d´une voiture et la vraie marge du vendeur ? Voilà encore un point qui fera l´objet de débat, après celui de l´occase. Le législateur qui est à l´écoute de l´évolution du marché automobile aura du pain sur la planche. L´automobile n´arrêtera pas de surprendre !

M.C.

You may also like...

0 thoughts on “Après l´occase, le neuf une autre surprise !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES