Les pick-up chinois à l’assaut du marché algérien

118-04-01

Appartenant à l’imaginaire américain, le pick-up, cet utilitaire à simple ou double cabine, effectue une percée sur le marché algérien. Parmi les modèles japonais proposés, Toyota se taille la part belle avec son Hilux qui, au rappel, a été le modèle le plus vendu tous segments confondus en 2006, devançant de très loin le Nissan. D’autres japonais, et non des moindres, jouent pour le moment les seconds r.les. L’univers automobile est en ébullition après que la tendance générale se soit inversée en faveur des asiatiques (japonaises et coréennes) qui ont détr.né les françaises, marque traditionnelle. Une nouvelle donne vient s’ajouter . ce chamboulement, à savoir le débarquement d’un magma de marques chinoises qui ouvrent essentiellement de nouvelles batailles sur le marché de l’utilitaire et particulièrement sur le segment des pick-up.

Jianling Motors & Company (JMC) (commercialisé par Ultipa) a ouvert la brèche depuis deux ans, même s’il n a pas fait long feu sur le segment des pick-up, comme sur celui des camions. Mais il y a fort à parier sur les autres marques qui font leur apparition l’une derrière l’autre. En faisant le tour d’horizon des marques qui sont déjà sur notre marché, on dénombre pas moins d’une dizaine de nouvelles venues.

118-04-02

A commencer par Foryota, avec des lignes proches des productions japonaises, auxquelles il pourrait faire de l’ombre. Elle est introduite en 2004 par Fandi Motors, un ancien transfuge de JMC. Le plus impressionnant est sans conteste chez le pick-up chinois qui présente un point fort et commun à toutes ces marques, à savoir le prix oscillant entre 800 000 et 1 million de dinars, soit une économie de près de 100 000 dinars entre un japonais de base et ces pick-up. L’équipement est super riche jusqu’à la boîte à pharmacie et autre de sécurité, l’extincteur… La version qui est supposée luxe, par ailleur, est pour ceux-là de série : l’autoradio CD, l’air conditionné, la condamnation centralisée ainsi que les jantes aluminium. La découverte des autres marques se fait fortuitement. Par exemple, lors du 1er congré africain de la route, qui s’est déroulé en novembre 2005, nous avons découvert Deer, le pick-up de Great Wall Auto qui a été exposé pour la première fois.

118-04-04

après une année d’existence sur le marché selon son responsable Nekli Hassane, conseiller chez FM Motors. La conquête du marché ne s’arrête pas à cet outsider qui vend sans faire de bruit. Gonow, par exemple, use de tous les moyens de la communication, suivant l’appartenance des groupes, et baptise ainsi son pick-up N’Soumer. Il y en a pour tous les goûts et à des prix imbatables. Une bataille entre ces marques chinoises est aussi constatée au 1er Salon de l’automobile qu’abrite la ville des Hammadite du 26 au 04 février, à savoir Yuejin qui a choisi cet événement régional pour présenter pour la première fois son pick-up Vedis dans ces deux versions simple et double cabine.

BS a aussi brillé par ses généreuses remises durant ce salon qui varient entre 70 000 et 370 000 dinars et voit loin avec son pick-up, d’après M. Boukha, son agent d’Akbou qu était agent Toyota pendant 2 ans avant de devenir celui de BS, qui propose à son tour des pick-up Cobra diesel 2.8 l avec des moteurs Isuzu, hyper équipés à des prix compétitifs selon rapport prix et équipement. Aujourd’hui, ce n’est que le début, soutiennent la plupart des représentants de ces marques qui pensent aussi que la Chine va révolutionner le monde de l’automobile comme elle a fait exactement avec celui du textile. Pour preuve, les grands constructeurs mondiaux s’y implantent progressivement. En dépit de cette pléade de marques, modèles et prix compétitifs, tout n’est toutefois pas parfait. Le service après-vente n’est pas encore au point ; des enceintes dignes d’une représentation ne s’y prêtent pas non plus pour accueillir les clients dignement, bien quepour le moment, la cible première des Chinois est la clientèle urbaine non soucieuse de l’esthétique. N’empêche, les marques leader actuelles devront composer dans ce paysage où la provenance comptera de moins en moins comme argument de vente dans un contexte de mondialisation.

K.A.

You may also like...

0 thoughts on “Les pick-up chinois à l’assaut du marché algérien”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

  • PEUGEOT présente sa gamme 2017 d’e-Bikes
    Les e-Bikes PEUGEOT, ou vélos à assistance électrique, sont un pilier de l’offre de mobilité durable de la marque. Pratiques, économiques et écologiques, ils bénéficient de l’expertise de PEUGEOT. Ils sont distribués dans le ...
  • Peugeot remporte le titre de « Car of the Year 2017 »
    La Peugeot 3008 a été désignée «  Car of the Year ». Le Jury était composé de 58 journalistes du monde automobile originaires de 22 pays européens. Le vote final s’est déroulé cet après-midi, en ...
  • La nouvelle Classe E Coupé
    Avec les proportions expressives d’un coupé, un design clair et sensuel ainsi que quatre places au confort exceptionnel sur les longs trajets, la nouvelle Classe E Coupé allie la beauté et les vertus classiques ...

PUBLICITE

NOS ARCHIVES