Hyundai, leader des ventes deux années consécutives

Il est peut-être trop tôt pour faire un classement annuel par segments, mais d’autres ajustements suivront dans l’édition de janvier 2007.

134-05-04

Top cinq des meilleures ventes

En effet, on ne peut pas laisser passer ce dernier numéro de la dernière quinzaine de l’année 2006 de L’auto-marché, sans évoquer les rudes batailles qui se sont déroulées durant cette année 2006, sur différents fronts, et d’autres qui se poursuivent jusqu’au dernier quart d’heure et ne lâchent pas la laisse. La bataille vaut la peine pour ceux qui s’inscrivent dans les pôles de compétitivité. En effet, on distingue deux types de course entre ceux qui ont une longueur d’avance et ceux qui prennent le train en marche, les fronts sont différents : les premiers se battent sur un marché “imprévisible” pour le leadership sur celui-ci, tout en creusant l’écart sur les poursuivants de l’autre partie des marques en progression. Dans le premier lot, tel que le marché est divisé, les cinq premiers réalisent des volumes de l’ordre de six chiffres. Pour le second lot, il réalise des volumes de l’ordre du millième ; là on y trouve Daihatsu, Fiat, Dacia, Maruti, Ford, Nissan, Citroën, etc. Dans le premier lot, on retrouve dans l’ordre décroissant Hyundai, Toyota, Renault, Peugeot et Chevrolet. Rien que le cinquième du top 5 a enregistré, sans les autres marques (Opel, Isuzu et Suzuki), Chevrolet, dont il s’agit, représente pour Diamal 11 408 ventes. Diamal totalise avec les autres qu’il représente 12 823 ventes. En revanche, le premier du deuxième lot des marques en progression a réalisé 7 788 ventes. Les dés sont déjà jetés Il est vrai que le podium final est déjà connu avant la fin du mois de décembre, une première, à quelques volumes près, l’ordre ne risque pas de changer, du moins pour le premier occupant de la première marche du podium, Hyundai, à en croire les déclarations de son directeur commercial : “On est premier même avec zéro vente au mois de décembre.” Pour un des marketer de Hyundai, “c’est l’histoire du lièvre et de la tortue entre lui et son poursuivant”, sur lequel il creuse un écart, chiffre à l’appui, de plus de 4 000 véhicules. Hyundai est, depuis le 30 novembre, numéro 1 des ventes 2006, avec 24 548 ventes, suivi de Toyota (18 302), arrive ensuite Renault (16 002) qui, elle, devance l’autre compatriote Peugeot qui n’a pas bouclé les 15 000 unités en ne réalisant que 14 121 ventes. Le marché est, certes, imprévisible pour certains concessionnaires qui se sont vus reléguer de leur position en faveur, non pas de leurs poursuivants, mais le moins attendu, si on fait marche arrière, en 2004, Hyundai était 4e avec seulement 13 % de parts de marché, loin derrière Renault 1er, Peugeot 2e et Toyota 3e. En 2005, il effectue un GAP en accaparant la pole position, avec 16,84 %, et confirme son leadership encore en 2006 avec une croissance à un seul chiffre (4%).

Karima A

You may also like...

0 thoughts on “Hyundai, leader des ventes deux années consécutives”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES