2017, année des réalisations et concrétisations

logo re-iv-hy-vw-me

Si l’année 2016 a été l’année de toutes les hausses où le marche automobile a connu une année particulière par le fait de l’entrée en vigueur du système des contingents qui instaure des quotas par concessionnaire et a fixé le nombre global de voiture à importer, au seuil de 150 000 véhicules par an. En revanche 2017 sera en revanche celle des réalisations et concrétisations de tous les projets industriels annoncés dans un contexte économique particulièrement défini par la nouvelle Loi de finance et des lancements des nouveaux modèles de véhicule tel que prédéfinis par le cahier des charge.

2016 pour rappel a été l’année de toutes les hausses drastiques des prix des voitures et équipements automobile en général. Dans certains cas, les prix à la vente de certains modèles notamment les citadines du segment A et B ont enregistré une hausse de plus de 40%. Le marché de l’occasion a été impacté par la demande supérieur à l’offre des autos. Spéculation a été le lot sur le marché des occasions ou des Suzuki alto, qui alors était qualifié de « Moualima » est passée de 300 000 dinars prix cédé en concession chez Elsecom en 2012 à  800 000 dinars sur le marché de l’occasion en 2016.
2016 a aussi fermé la parenthèse des changements de carte et a annoncé les nouveaux distributeurs. Plusieurs marques ont changé de main et d’autres ont multiplié le nombre de distributeurs sur le marché.
L’industrie de montage se met en place. Plusieurs projets ont été annoncés notamment sur le segment du véhicule industriel, conformément au cahier des charges qui oblige les concessionnaires automobiles pour s’assurer la continuité de l’exercice de l’activité de distribution automobile.
Après Mercedes et Renault, les marques Hyundai, Iveco et VW se sont officiellement engagés en signant des protocoles d’accord et d’actionnariats.
D’Est en Ouest en passant par le Centre et voir même au Sud, selon la disponibilité des assiettes en zone industrielle et autres avantages, les projets sont étalés sur plusieurs territoires et wilayas.
2017 s’annonce  dur pour les automobilistes qui devraient se discipliner par un nouveau code porté par le permis à point, en guise d’avis aux chauffards ou l’excès de vitesse est sanctionné par une amende de 50 000 DA et voir 80 000 DA selon les cas.
Le taux d’intégration à atteindre au terme de la troisième année pour les nouveaux projets, est fixé à 30% dont environ 12% est concédé au montage, le reste sera consacré à la sous-traitance. À ce propos Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, a annoncé déjà  que 2017 sera celle  de la sous-traitance.
A bon entendeur des importateurs de la rechange.

You may also like...

0 thoughts on “2017, année des réalisations et concrétisations”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES