Une gamme qui promet

117-13-01

L’un des show-rooms les plus étoffés en cette nouvelle année 2006 est assurément celui de Fiat. Le dédale du stand en question affiche un impressionnant éventail de modèles. Des modèles issus de la nouvelle mouture du constructeur italien qui ne manquent pas de répondre à l’exigeance de la demande. Avec ses nouveaux modèles, Fiat-Ival Algérie met toutes les chances de son côté afin d’opérer une percée significative durant l’année en cours. Parmi les modèles qui retiennent l’attention figure la nouvelle Panda.

Cette citadine au design novateur, tant de l’extérieur que de l’intérieur de l’habitacle, est disponible à partir de 780 000 dinars en TTC. Elle existe dans différents tons, à l’exemple du noir, gris Steel, bleu turquoise ou cocktail, rouge titan, jante vanillé et vert guacamole. La Panda est actuellement disponible dans la version toutes options. Parmi les équipements énoncés figurent la direction assistée avec la fonction City, la peinture métallisée, la climatisation, les lève-vitres électriques à l’avant, essuie-glaces arrière ainsi qu’une kyrielle d’autres équipements. La Palio existe en deux finitions. La première en toutes options est au tarif de 725 000 dinars. La seconde est, quant à elle, à 735 000 DA TTC mais équipée du GPL, direction assistée, air conditionné, vitres teintés, peinture métallisée. L’autre vedette qui trône dans le show-room est indéniablement la nouvelle Punto. Armée d’une liste interminable d’options, dont un ordinateur de bord, et concourant dans un segment luxueux, la Punto arbore un tarif concurrentiel : 900 000 dinars. La dernière venue de la gamme est la Sienna II. Dégageant une prestance singulière, la Sienna deuxième du nom embarque un puissant moteur qui développe quelque 80 CV. Mieux dotée que sa devancière, la Sienna SLX est facturée à 880 000 DA pour des équipements de confort tel que l’air conditionné, la direction assistée, les vitres teintées et les commandes électriques pour les passagers de l’avant et des repose-tête pour les occupants de l’arrière. A cela, il faut également rajouter la Fiorino pour 870 000 DA. Un utilitaire qui réalise de bons chiffres à en juger la cascade des commandes dont il fait l’objet.

Nabil M.

You may also like...

0 thoughts on “Une gamme qui promet”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

PUBLICITE

PUBLICITE

NOS ARCHIVES